Danger des déodorants, pensez au bicarbonate de soude

Danger des déodorants, pensez au bicarbonate de soude

Une étude récente alerte sur les danger des déodorants, les sels d’aluminiums contenu dans la grande majorité de ces produits seraient responsable de cancer et de la maladie d’Alzheimer.

Il est donc urgent de mettre son déodorant classique à la poubelle et de le remplacer par du bicarbonate de soude.

Danger des déodorants : quels sont les risques

Les déodorants contenant de l’aluminium sont suspectés de favoriser le développement de certains cancers, comme celui du sein chez la femme, et l’apparition de maladies comme Alzheimer.

Les sels d’aluminiums sont toxique à haute dose pour les cellules nerveuses.

L’AFFSAPS (Agence nationale de sécurité des médicaments et des produits de santé), l’organisme chargé de tester l’innocuité des produits cosmétiques destinés au consommateur, a récemment publié un compte rendu dans lequel elle constate des effets néfastes sur les testicules et les spermatozoïdes des animaux auxquels on avait administré de l’aluminium chlorhydrate.

De plus, l’aluminium se répand dans le corps après application et peut atteindre le cerveau ou franchir la barrière placentaire.

Reste à savoir que l’élimination de l’aluminium par les reins peut prendre plusieurs années…

Jusque là, les autorités européennes estimaient que le taux d’absorption d’aluminium quotidien pour un homme de 70 kg utilisant des déodorants contenant des sels d’aluminium était de 10 mg par jour.

Or une nouvelle étude, commandée par l’Institut allemand d’évaluation des risques (BfR), fait état de doses bien plus importantes.

Selon le BfR, la peau absorberait des quantités plus élevées que ce que l’on croit, et les anti transpirants seraient tout simplement à bannir, au nom du principe de précaution.

Cependant, l’Office fédéral suisse de la sécurité alimentaire refuse pour l’instant d’envisager cette interdiction, jugeant insuffisantes les preuves concernant les dangers des sels d’aluminium.

N’attendez pas d’avoir un cancer ou Alzheimer pour réagir !

Il existe des solutions pour remplacer ce poison dont on se badigeonne les aisselles quotidiennement, et comme il y a aussi des débats sur la dangerosité de la pierres d’alun qui contiennent aussi de l’aluminium, la solution la plus facile, économique et efficace c’est le bicarbonate de soude.

Utiliser le bicarbonate de soude comme déodorant

Le bicarbonate de soude se trouve partout, dans les petits magasins ou les grandes surfaces et pour moins de 3 euros vous avez un produit multi-usage qui durera longtemps.

Comment utiliser le bicarbonate de soude comme déodorant ?

Je ne me voyais pas mettre de la poudre sous les bras, alors comme j’avais une petite bouteille en verre de 75cl, j’ai mis 6 cuillères à café de bicarbonate dans la bouteille et j’ai bien mélangé.

Mais en fait il y en a un peu trop, l’eau est saturée, je pense que 4 cuillères à cafés suffisent.

Ensuite vous vous retrouvez avec une eau un peu grasse, il suffit de s’en mettre un tout petit peu dans le creux de la main et ensuite, c’est facile à appliquer sous les bras après la douche.

Efficacité du bicarbonate de soude comme déodorant

Après une journée de marche sous le soleil, je peux vous assurer que c’est efficace, j’en ai donc fini avec les déodorants classiques.

Se débarrasser de l’aluminium

L’iode aide le corps à se débarrasser autant du mercure que de l’aluminium et c’est justement parce qu’il doit se débarrasser de nombreux poisons de nos vies modernes que nous sommes beaucoup à être carencés.

Voir aussi :

L’Iode et ses vertus : énergie, détox, mémoire…

Protocole pour combattre l’intoxication au mercure par le Dr Mercola

10 méthodes naturelles pour éliminer les métaux lourds

 

[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Ne loupez pas les prochains articles, abonnez-vous gratuitement !


se-booster

Webmaster, je me soigne d'une intoxication aux métaux lourds depuis quelques années et partage ici mes astuces pour booster sa santé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu