Home / Mémoire / Le danger de l’ail pour notre cerveau
le danger de l’ail pour notre cerveau

Le danger de l’ail pour notre cerveau

Danger de l’ail : on parle toujours de l’ail comme d’un alicament aux multiples vertus mais en fait il serait nuisible pour notre cerveau, notre concentration et même pour notre développement spirituel.

L’ail a de nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé, cet article ne va pas m’empêcher d’en manger, mais il est intéressant de connaître ce qui suit, et d’éviter d’en consommer si vous avez une longue route à faire en voiture ou si vous voulez méditer.

Dans les religions comme le Jaïnisme, l’Hindouisme et le Bouddhisme, l’ail et l’oignon sont considérés comme nuisibles car ils troublent la concentration et donc empêchent de bien méditer.

Le texte ci-dessous est un peu excessif, mais donne des informations qui peuvent être utiles.

PS : l’article ci-dessous ne précise pas, mais il doit parler de l’ail cru, car c’est l’ail qui a le plus d’effets bénéfiques sur la santé.

Lorsque l’on cuit de l’ail plus de trois minutes, il perd une grande partie de ses propriétés médicinales.

D’après certaines études, si on écrase de l’ail cru et que l’on le fait cuire moins de dix minutes, alors il garde une partie de ses propriétés.

Danger de l’ail : son effet sur le cerveau

Traduction d’un article en anglais du site karinya.com

“La raison pour laquelle l’ail est si toxique est qu’un dérivé qu’il contient, la molécule de sulfone hydroxyle, comme le DMSO (Diméthyl Sulfoxyde), pénètre la barrière sanguine du cerveau et est un poison spécifique pour toutes formes de vie et les cellules du cerveau.

Nous avons découvert ceci à notre grande stupeur quand j’étais (Bob Beck, DSc) le plus grand manufacturier mondial d’appareils électroencéphalogrammes (EEG).

En revenant de leur dîner, on s’est aperçu que des personnes semblaient être cliniquement mortes sur une électroencéphalographie (appareil que nous utilisions pour calibrer leur progrès).

«Que s’est-t-il passé ?» leur avons-nous demandé.

«J’ai été dans un restaurant italien et il y avait un peu d’ail dans l’assaisonnement de ma salade!»

Nous leur avons donc demandé de ne pas toucher à l’ail avant les séances d’examen autrement ils perdent leur temps, leur argent et notre temps.

L’ail peut doubler ou tripler votre temps de réaction

Dans les années 1950, je faisais des études d’ingénierie de vols d’essai.

Le médecin de bord faisait sa tournée tous les mois pour nous mettre en garde :

«ne vous aviser pas de toucher à l’ail pendant les 72 heures avant de piloter un de nos avions, parce que cela peut doubler ou tripler votre temps de réaction. Vous êtes alors trois fois plus lents que vous ne le seriez si vous n’aviez pas pris quelques pincées d’ail.»

Ce conseil vaut donc aussi pour tous les conducteurs !

Alors que j’étais le propriétaire de la compagnie Alpha-Metrics qui produisait des équipements d’électroencéphalographie, je ne sais pas pourquoi nous n’ avons découvert que 20 ans plus tard que l’ail désynchronisait les ondes du cerveau.

J’ai alors financé une étude à Stanford où on a découvert très clairement que l’ail était un poison.

Frottez une gousse d’ail sur votre pied, et vous pourrez, un peu plus tard, sentir son odeur sur votre poignet.

Donc, l’ail pénètre le corps.

C’est la raison pour laquelle le DMSO (Dimetyl Sulfoxyde – agent cancérigène) a une odeur se rapprochant de l’ail : cette molécule de sulfone hydroxyle pénètre toutes les barrières, incluant les callosités du cerveau.

Ceux d’entre vous qui sont des jardiniers de produits biologiques savez que, si vous ne voulez pas utiliser de DDT (Dichloro-Diphenyl-Trichloroethane – une des meilleurs pesticides synthétiques), l’ail peut tuer toutes catégories d’insectes.

La plupart des gens ont entendu dire au cours de leur vie que l’ail était bon pour eux, et nous classons ces gens parmi les mêmes classes d’ignorants telles ces mères qui à l’aube du nouveau siècle, achetaient encore du sulfate de morphine en pharmacie pour faire dormir leurs bébés.

Si vous avez toutefois des patients qui souffrent de maux de tête mineurs ou qui ont un problème de déficit d’attention, s’ils ne peuvent pas tellement se concentrer sur l’ordinateur l’après-midi, faites alors une petite expérience.

Demandez à ces personnes d’arrêter de manger de l’ail et voyez combien ils se portent mieux, très rapidement.

Ensuite, dans à peu près trois semaines, laissez-les en consommer un peu.

Ils diront «Mon Dieu, je n’aurai jamais pensé que c’était ça la cause de mes problèmes !»

Et ceci inclut, entre autres le Kyolic (extrait d’ail vieilli vendu dans les magasins d’aliments et de produits naturels) et quelques autres produits dérivés de l’ail.

Même si plusieurs ne sont pas en faveur, je me devais de vous dire la vérité.”

Voir aussi :

Dual n back, un jeu qui vous rend plus intelligent (scientifiquement prouvé)

La Vitamine B3 pour l’anxiété, la circulation, l’énergie, la mémoire, les cheveux…

Source : Causerie du Dr Robert C Beck, DSc, faite au Whole Life Expo, Seattle, WA, USA, en mars 1996, Nexus Magazine ; Photos : ail : Lee Kindness

A propos se-booster

Webmaster, je me soigne d'une intoxication aux métaux lourds depuis quelques années et partage ici mes astuces pour booster sa santé.

7 comments

  1. Contrairement a ce que vous dites l ail est très bon pour la santé il est fort possible que les effets que vous signalez sur votre post soit simplement du a la détoxication du corps des métaux lourds et autres bactéries alors oui vous vous sentez fatigué au début mais c’est juste que votre corps est en pleine action .donc l ail est bon
    Verifiez si après la période de fatigue vous vous sentez pas plus en forme …
    Comme toute aliment il y a du bon et du moins bon mais si le bon est bien supérieur au mal alors mangez en souvent.

    • N’importe qui peut être allergique ou intolérant à n’importe quoi. Il faut l’admettre sans polémique. Tant mieux pour ceux qui aiment les alliacées, tant pis pour les autres. Et on se respecte tous. On admet l’intolérance au gluten essentiel au pain, base de notre alimentation, pourquoi tant de discussion sur de simples adjuvants ?

  2. Bonjour James,

    Oui l’ail est bon pour la santé générale, mais pas pour la concentration, je pense que c’est ce qu’il faut retenir de l’article.

    Ne pas manger d’ail si on doit conduire longtemps ou si on veut méditer.

  3. Commentaire de marie-france qui n’est pas passé à cause d’un bug de l’ancien système (disqu) :

    Personnellement , je vais faire l’essai de bannir l’ail pour quelques temps afin de voir le résultat .

    J’aime l’ai et ayant lu tous ses bienfaits contre le cholestérol et la circulation sanguine , j’en consomme pas mal .

    Hors ,je prends tous les jours du Co Aprovel pour l’hypertension (elle est ramenée à 12.5/8 ) et le la curcumine pour l’arthrose.

    Depuis un an , je suis sujet à des vertiges et une sorte de somnolence , l’impression de légère ébriété.

    Cela viendrait il de cette consommation excessive d’ail ?

  4. @Marie France
    Pour les somnolences, oui c’est possible que ce soit lié à l’ail qui est connu pour avoir cet effet sur certaines personnes, mais pour les vertiges, je ne pense pas, enfin je ne suis pas un spécialiste.

  5. Je suis personnel navigant depuis plus de 2 ans je consomme du l’ail : ( Je concasse le l’ail 2gousses avec un demi citron et de l’eau chaude dans une tasse à café une fois le mélange refroidi je le consomme) je n’ai pas de problème en vol ni lors de la préparation de vol au contraire je me sens plus dégagé et plus souple avec une respiration profonde après cette désintoxication évitez de consommer toute boisson alcoolisée même en petite quantité vous aurez une sensation d’avoir pris en excès quelques fois même fatigué et vertiges
    Je relève que j’ai 33 ans à ce jour il serait aussi possible que les patients qui ont présenté de lenteur à la réaction ou prise de décision pourrais avoir des antécédents cliniques liés à l’environnement ou alors à l’alimentation

  6. Salut Mongue Eyoum,

    Il y a une chose qui n’est pas précisé dans l’article (je vais le rajouter) mais qui doit avoir son importance :

    C’est que pour avoir le plus d’effet bénéfique, l’ail doit être consommé cru et écrasé, c’est quand il est écrasé que se forme l’allicine composé qui a le plus de propriété médicinale.

    Si il cuit non écrasé plus de 3 minute il perd ses propriétés, si il est écrasé et cuit plus de 10 minute il perd aussi ses propriétés.

    Et l’article ne le précise pas mais c’est certainement l’ail cru et peu cuit qui est dangereux pour le cerveau.

    Alors je ne sais pas si tu met de l’eau bouillante et combien de temps tu laisse refroidir, mais cela diminue sûrement son effet.

    Et comme tu es personnel navigant, cela pourrait être intéressant de poser la question aux pilotes, à savoir si ils ont des consignes particulières à propos de l’ail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

dolor. Aliquam et, venenatis vel, fringilla dolor porta.