Inositol, la vitamine B qui peut remplacer les anxiolytiques et les antidépresseurs

Inositol, la vitamine B qui peut remplacer les anxiolytiques et les antidépresseurs

L’Inositol, une vitamine du groupe B très efficace à haute dose pour lutter contre l’anxiété et la dépression.

Cela fais longtemps que je teste des remèdes naturels à base de plante ou de vitamine pour gérer mon stress dans les périodes difficiles, mais l’efficacité est souvent minime.

D’ailleurs j’avais déjà entendu dire que la vitamine B pouvait aider, mais après une cure d’un complexe de vitamine B, je n’avais senti aucune différence.

Il y a peu, je suis tombé sur un article parlant de l’Inositol, ou vitamine B7, et si cette vitamine est très peu connue en France, elle rencontre un énorme succès dans les pays anglo-saxon.

En allant sur les sites de vente anglophone j’ai découvert de nombreux témoignages de clients satisfaits, comme ici sur Iherb, (j’en met quelques uns traduits plus bas) des consommateurs qui ont réussi à soigner leurs dépressions, anxiétés, attaques de panique ou phobies sociales avec ce produit!

Mise à jour du 30 juillet : j’ai découvert grâce au commentaire de Zied que cette vitamine avait un effet secondaire à ne pas négliger, la baisse de la testostérone.

J’ai donc rajouté l’info dans le paragraphe sur les effets secondaires.

Pour ma par, je n’avais rien constaté de spécial à ce niveau, en prenant une cuillère à café le matin et une autre à midi, mais c’est certainement parce que je prend aussi du Fo Ti, une plante chinoise qui redonne de l’énergie et fait monter les taux de testostérone :
Le Fo Ti, plante anti-âge, aphrodisiaque, qui recolore les cheveux blancs

L’Inositol contre l’anxiété et la dépression

Cette vitamine a fait l’objet de nombreuses recherches qui ont prouvé qu’elle avait une efficacité supérieur ou équivalente aux principaux anxiolytiques du marché, mais sans en avoir les nombreux effets secondaires.

Par exemple, des études ont été menées par le Dr C.C. Pfeiffer du Brain Bio Centre de Princeton, au New Jersey.

Ce docteur étudia l’effet de l’inositol sur les impulsions cérébrales des schizophrènes et sur celles des individus normaux.

Il a noté que l’inositol avait le même effet anxiolytique que le Librium ou le Meprobamate.

L’effet calmant de l’inositol peut vraiment être une aide et même une solution de remplacement (dans un processus de sevrage) pour les personnes souffrant d’anxiété et d’irritabilité.

Des résultats d’études portant sur l’administration d’inositol à fortes doses sur des patients souffrant de boulimie, troubles obsessionnels compulsifs, agoraphobie et dépression (tant unipolaire que bipolaire) se sont révélés prometteurs.

Lors d’une étude en double aveugle sur 13 patients, le myo-inositol (18 grammes par jour) a réduit de façon significative les symptômes de troubles obsessionnels compulsifs, avec une efficacité équivalent aux antidépresseurs de la classe des ISRS et ce, sans le moindre effet secondaire.

Dans une étude en double aveugle, le myo-inositol (18 grammes par jour) s’est montré supérieur à la fluvoxamine en termes de diminution d’attaques de panique et de prévalence d’effets secondaires.

Dans une autre étude, en double aveugle avec placebo, des patients ont vu une amélioration significative de leurs symptômes avec 12 grammes par jour, sans la moindre modification des fonctions rénales, hépatiques ni modification de leurs paramètres hématologiques.

Une étude menée en 1978 a démontré que le liquide cérébro-spinal de patient atteint de dépression avait une teneur inférieure en inositol par rapport aux patients non-dépressifs.

Une autre étude a mesuré l’influence d’une supplémentation de 12g d’inositol par jour sur des patients atteints de dépression.

Pour évaluer l’efficacité de la démarche, l’étude a été randomisée en double aveugle : un groupe choisi aléatoirement consommait le principe actif, l’autre groupe consommait le produit placebo.

Au final, le groupe consommant le principe actif d’inositol a vu une réduction des troubles dépressifs.

Propriété de l’Inositol

L’inositol est importante pour la santé des membranes cellulaires et en particulier les cellules spécialisées dans le cerveau, la moelle osseuse, les yeux et les intestins.

La fonction des membranes cellulaires est de réglementer le contenu des cellules, ce qui rend le fonctionnement le plus efficace possible.

L’inositol est utile aussi pour la santé des cheveux, la croissance des cheveux et des personnes qui ont en pris de hautes doses ont raconté que leur cheveux blancs avaient retrouvé leur couleurs d’origine !

Il aide à contrôler les niveaux d’œstrogène et peut aider à prévenir les nodules du sein.

Il peut également être utile pour réduire les niveaux de cholestérol sanguin.

Autre bienfait :

– Diminue le taux du cholestérol et des triglycérides,
– Combat l’artériosclérose et l’hypertension.
– Optimise le métabolisme du sucre. Tonification musculaire.
– Diminue les douleurs.
– Optimise le cerveau, améliore la situation des personnes avec la maladie de Parkinson.
– Aide à lutter contre l’alcoolisme, la dépendance, les envies de suicide.
– Limite le stress des étudiants,
– Utile pour les adolescents pendant la crise d’adolescence.
– Est indiqué contre la pellagre.
– Aide à contenir la délinquance.
– Aide à lutter contre le suicide.

Signe de carence en inositol

Si votre apport n’est pas suffisant, vous pouvez rencontrer des symptômes de carence tels que :

Éruptions cutanées, ulcérations dans la bouche, gerçures aux lèvres, fissures sur la langue, problèmes de gencives, perte d’appétit, nausée et vomissement, diarrhée,

maux de tête, irritabilité, fatigue, dépression, confusion, insomnie, perte de mémoire, sentiment de peur et d’anxiété en lequel la personne carencée peut penser devenir folle,

diarrhée, schizophrénie, neurasthénie, animosité, méfiance, mauvaise odeur, mauvaise haleine, migraine chronique, trou de mémoire, manifestations cutanées, confusions mentales,

agressivités, hallucinations, angoisses, terreurs, tout ce qui touche à la psychiatrie, perte de contrôle mental, léthargie, écroulement mental, maladies mentales,

perte de cheveux, eczéma, constipation et hypercholestérolémie.

Les effets secondaires de l’inositol

Une dose thérapeutique est sans danger pour l’être humain comme le confirme une étude mené sur un groupe d’individu consommant 18 grammes par jour pendant 3 mois puis 2 grammes par jour durant une année.

Sur quelques individus des effets secondaires sont apparus comme des troubles gastriques (flatulences, nausées, diarrhées).

J’ai eu des maux de tête léger et de la diarrhées les premiers jours, après une semaine c’est passé.

La consommation d’inositol est mortelle lorsque l’on dépasse 10 grammes par kg de poids corporel par jour, c’est à dire une sacrée dose !

L’inositol est déconseillé pour les enfants puisque ceci pourrait générer de l’hyperactivité et les femmes enceintes puisque ceci pourrait générer une surproduction de calcium et stimuler les contractions utérines

Baisse de la testostérone

L’inositol est connu pour diminuer les niveaux de testostérone chez les hommes et les femmes, ce qui peut agir sur la formation des muscles et empêcher une femme de tomber enceinte.

Généralement, les diminutions les plus élevées se produisent chez les personnes qui prennent plus de 4 000 mg par jour, ce qui est une dose inférieure à de nombreux traitement.

Si vous décidez d’utiliser Inositol à des fins médicales, il pourrait être judicieux d’obtenir des suppléments de testostérone, de sorte que vous puissiez équilibrer les niveaux autant que possible.

Les sources alimentaires d’Inositol

On en trouve dans le germe de blé, la levure de bière, les bananes, le foie, le riz brun, les flocons d’avoine, les noix, la mélasse non raffinée, les raisins secs, les légumes, les pains de farines complètes, la lécithine granulée non blanchie.

Mais pour profiter des effets contre l’anxiété et la dépression il faut en prendre en grande quantité et donc utiliser de l’Inositol pur.

Commander de l’inositol au meilleur prix

Vous trouverez un large choix de marque d’Inositol sur Amazon en cliquant ici.

Les capsules sont pratiques mais si vous voulez utiliser l’inositol sur le long terme et ou à haute dose pour lutter contre la dépression ou l’anxiété, il vaut mieux utiliser la poudre.

L’Inositol en poudre se dilue rapidement dans l’eau et lui donne un léger goût sucré.

Personnellement je prend cette marque :

100% Pure Inositol Powder 16 oz (454 g) – Healthy Origins

Presque un demi kilo, une dose pour un mois si vous en utilisez régulièrement.

 

Inositol-2

Quelques témoignages d’utilisateurs

Pour ma part, j’en prend une bonne cuillère à café avec de l’eau le matin (loin du café, car cela peut diminuer l’efficacité) et une autre bonne cuillère après le repas du midi et c’est très efficace, je suis quelqu’un d’anxieux depuis gamin, et je vois la différence !

Voici quelques commentaires traduits de clients de Iherb. avec mes annotations en marrons.

L’inositol à sauvé ma vie

Publié par Reviewer2833597 le août 27, 2010

Je faisais des attaques de paniques, impossible de trouver le repos, ne pouvait pas dormir, peur de mourir-horrible. Le médecin voulait me mettre sur Zoloft, ce que je ne voulais pas faire.

J’ai commencé à prendre de l’inositol ce qui a été une aubaine !

Vérifié avec mon médecin, qui a dit que cela n’allait pas interférer avec mes médicaments pour la pression artérielle.

Je prends 4-5 capsules quotidiennement et Adieu la panique, bonjour la vie normale !! Merci merci merci.

Jours heureux !

Publié par Reviewer2528501 le oct. 01, 2008

Après beaucoup de recherches, j’ai découvert qu’une combinaison de 5-HTP et d’inositol crée un effet anti-anxiété, similaire à celle du Prozac (mais bien sûr, sans tous les effets secondaires désagréables des médicaments anti-dépresseurs).

Je suis la mère de deux enfants de moins de quatre ans, et je prends une capsule chaque matin et je trouve que je suis moins facilement stressé, répond d’une manière beaucoup plus calme et je suis généralement une personne moins anxieuse en conséquence.

Fort

Publié par 5280615812874896036 le 06 nov. 2013

Ceci est l’un des meilleurs produits que j’ai jamais acheté pour la dépression et l’anxiété et du SCF (???), qui est relié à ces deux.

Je n’ai jamais été aussi calme, plus centrée et plus optimiste.

Je recommande vivement, le dosage est différent pour tout le monde, comme je l’ai remarqué en prendre trop me donne parfois de l’insomnie.

Je confirme, il ne faut pas en prendre le soir avant d’aller se coucher !

Excellent!

Publié par Reviewer2157848 le 06 sept 2011

Cela fonctionne jusqu’à présent !

Je remarque une différence. J’ai l’habitude d’avoir de nombreuses crises d’angoisse tout au long de la journée, mais depuis que j’en prend en combinaison avec les vitamines B et du magnésium, je suis beaucoup mieux.

Peut-être l’effet placebo, mais bon aussi longtemps que cela fonctionne et je peux rester loin de mauvaises pilules avec des effets secondaires désagréables … 🙂

Je suis très heureux!

Commencez avec une capsule par jour pendant une semaine, puis deux par jour pendant une semaine, puis trois et ainsi de suite jusqu’à trouver le bon dosage pour vous.

Laissez votre corps s’y habituer.

Pourrait vous donner quelques maux de tête légers et un peu de problèmes d’estomac au cours des premiers jours, mais cela vaut la peine.

Pousse des cheveux

Publié par Reviewer1696827 le 07 mai 2010

Je prends 3 gélules par jour (la plupart du temps) mes cheveux tombe en haut et maintenant ils repoussent, j’utilise aussi du minoxidil mais il fonctionne à 100% mieux avec inositol.

Excellent produit

Publié par Reviewer2574712 le 27 déc 2007

J’utilise inositol pour me garder calme tout au long de la journée. c’est un excellent tranquillisant.

Inositol vitamine B

Publié par Reviewer1597708 le 13 oct 2010

L’inositol est utile en contrôlant le taux de cholestérol et pour brûler les graisses au niveau cellulaire, y compris la graisse du foie.

Il corrige la couleur de vos cheveux, si consommé à des doses plus élevées, vos cheveux blancs peuvent revenir à la couleur normale.

Bon produit

Publié par Reviewer3224165 le 18 déc 2007

Ceci est une aide très puissante pour réduire le cholestérol. Avec une alimentation, il a ramené le cholestérol de mon mari à un niveau normal.


Voir aussi :

Ashwagandha : la plante qui régénère l’organisme et combat l’anxiété

Le Bacopa monnieri : améliorer les fonction cognitive et résister au stress

Soigner l’anxiété avec son magnétisme et l’Access consciousness bars

Vous trouverez de nombreux autres commentaires clients ici, c’est principalement des commentaires en anglais mais vous avez la possibilité d’utiliser un traducteur automatique.

[Total : 7    Moyenne : 4.4/5]

76 réflexions sur “Inositol, la vitamine B qui peut remplacer les anxiolytiques et les antidépresseurs”

  1. Bonjour

    Merci de m’avoir cité au sujet de la testostérone et de l’inositol et merci surtout d’avoir fait connaitre ce produit. J’aimerai juste rajouter que le fait de prendre de l’inositol n’induit pas dans tous les cas de l’infertilité chez les femmes. Je travaille dans la recherche biomédicale et ma curiosité scientifique m’a poussé a en savoir plus sur l’inositol.
    Il semblerait en fait qu’il existe un taux optimal de testostérone féminine pour augmenter les chances d’une grossesse. Si le niveau est trop bas ou trop haut ça diminue les chances.
    Par contre si le niveau de testo est trop haut comme dans le syndrome des ovaires polymicrokystiques. (SOPMK), cela provoque des troubles de l’ovulation, d’infécondité et d’hyper-androgénie accompagné par la perte des cheveux. Voilà pourquoi des femmes qui prennent de l’inositol remarquent une amélioration de leur chevelure. Le mieux est qu’une femme désirant avoir des enfant demande conseil à son gynéco avant de prendre de l’inositol. Voici un lien qui en parle
    http://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/diplomatie-scientifique/veille-scientifique-et-technologique/italie/article/l-inositol-pourrait-permettre-de-lutter-contre-l-infertilite-feminine

    Je n’ai pas commencer à en prendre a cause justement de cette effet sur le niveau de testostérone. Et je cherchais justement un produit qui pourrait contrebalancer cet effet de l’inositol. J’ai pensée au ginseng coréen ou sibérien (les plus efficaces) mais craignant les interactions avec l’inositol je n’ai pas tenté d’essayer. Donc ton témoignage sur le Fo Ti en complément de l’inositol m’intéresse vraiment.
    Peux tu nous en parler dès que possible?
    Merci encore. Salutations amicales
    Zied

      1. bonjour, je suis tombé par hasard sur votre article qui est vraiment très intéressant.
        je suis timide depuis tout petit et actuellement je souffre beaucoup de l’anxiété, du stress et maintenant des idées noires et d’obsession, ma question est la suivante :
        en premier le dosage journalier et pour combien de temps et c’est mieux de le prendre seul ou si je prends un complément en vitamines B?
        merci d’avance pour la réponse.

        1. Salut Usmba,
          J’ai lu qu’il était conseillé de prendre un complexe de vitamine B quand on en prenais une en particulier et à haute dose.

          Maintenant si tu as une alimentation équilibrée ça devrait aller.
          Je ne suis moi même ni docteur ni spécialiste, juste consommateur.

          Par contre faut penser à ce que dit Zied, sur la baisse de la testostérone.

          Mais c’est vraiment ce qu’il y a de plus naturel pour l’anxiété et la dépression et c’est très efficace !

          Il faut aussi savoir que le wifi augmente l’anxiété, le stress, les idées noires, et donc penser à cela aussi, alors qu’aujourd’hui on est bombardé par les ondes wifi.

          Je dis cela car j’ai découvert que mon anxiété et ma fatigue étaient liés en grande partie à l’intoxication aux métaux lourds et qui dit intoxication aux métaux lourds dit aussi électrosensibilité.

          1. merci pour votre réponse, j’en ai commandé hier l’inositol mais concernant la testostérone avec quoi on peut l’équilibrer ? je souffre tellement que hier j’étais pas bien du tout et ce matin j’ai les muscles qui tremblent et je pense aller voir une pharmacie pour un complément à base de vitamines mais il y en a tellement que je ne sais plus lequel prendre.

          2. Salut USMBA USMBA,

            Désolé pour la réponse tardive, très occupé ailleurs en ce moment, comme dit dans l’article, moi j’utilise du Fo-Ti, voir le lien dans le commentaire ci-dessus.

            Il y a aussi une plante que je viens de découvrir sur des forums anglophone et qui aurait aussi un effet très puissant sur le stress et l’anxiété, c’est l’ashwagandha :

            https://iherb.co/E5JZv2V

            J’en ai commandé et vais faire un article dessus.

            En pharmacie les plantes sont irradiées et souvent peu efficace, mais tu peux y trouver dans certaines des huiles essentiels, et un autre truc que j’ai découvert encore il y a peu, c’est que les Huiles essentielles de lavande et surtout lavandin serait très efficaces aussi contre l’anxiété, faut aussi que je fasse un article là dessus mais tu peux aller regarder ici :

            https://www.aroma-zone.com/info/guide-huiles-essentielles/angoisse-anxiete-panique

            Voila, je te souhaite de bonnes fêtes de fin d’année !

          3. merci Pierre pour le temps consacré pour me répondre tout en te souhaitant une bonne et heureuse année.
            Je viens de recevoir ma commande d’inositol ce jour mais comment connaître le dosage journalier exacte, je prends supradin magnesia avec des vitamines du complexe B et du magnésium.
            anxieux et stressé comme je suis et avec des troubles obsessionnelle comme la peur de mourir par exemple, comment je peux dosé l’inositol et combien de temps dure la cure, concernant le supradin je le prends depuis deux semaines et il me reste encore deux semaines pour une cure d’un mois.

          4. Salut USMBA USMBA,
            Je te souhaite aussi une très bonne année, pleine de santé et de sérénité !
            Pour le dosage, je ne sais pas quel type d’inositol tu as pris, il faut se fier à ce qui est dit sur la boite, commencer par une petite dose et augmenter au fur et à mesure.
            Moi j’avais eu des petits maux de tête au début.
            Maintenant je n’en prend plus tous les jours, mais si oui, je prend une cuillère à café plate le matin et une autre l’après midi.

          5. merci pour la réponse rapide, j’ai pris le même qui est dans l’article,
            HEALTY ORIGIN .
            donc je prends 2 cuillère plate 2 fois par jour avec bien entendu un complexe B , le souci c’est que comme j’ai mentionné dans mon dernier message j’ai commencé une cure de supradin magnesia avec du magnésium et les vitamines B il y a 2 semaines et c’est une cure d’un mois donc je peux prendre l’inositol seul ou refaire une autre cure de complexe B et surtout la durée de la cure. Merci beaucoup

          6. Salut USMBA USMBA,
            Déjà, je dois bien préciser que je ne suis pas médecin.

            Mais si tu prend déjà un complexe avec de la vitamine B, supradin, il est certainement inutile de prendre un autre complément en vitamine B.

            Après, la durée du traitement, malheureusement, cela va dépendre de ton état.

            Moi je suis anxieux depuis gamin et j’ai bien compris que j’allais devoir prendre des traitements jusqu’à ce que cette anxiété s’arrête, peut-être à vie malheureusement !

            Là je prend de l’huile de magnésium et d’autres trucs, comme l’inositol, j’attends une commande d’ashwagandha et j’écrirais un article une fois que je l’aurais essayé.

          7. merci, on est obligé de chercher par tout les moyens pour se soulager et se sentir bien dans notre peau. je suis désolé si je t’ai posé beaucoup de questions concernant l’inositol mais c’était juste par précaution avant de commencer la cure.
            ce matin j’ai demandé à un docteur en pharmacie dans la fac, apparemment elle connait pas l’inositol mais elle m’a promis qu’elle allait se renseigner pour me donner plus de détails.

  2. Bonjour,
    Étant diagnostiqué comme borderline et dépressive je suis intéressée par votre article. Je suis tombé aussi sur un article du doctor Abraham Hoffer qui le prescrivait à ses patients. Je ne suis pas sure sur le dosage mais je vais me tenir à celui que vous avez indiqué marché sur vous et je reviendrai avec un témoignage de mon expérience. Merci d’avoir partagé!
    À bientôt

  3. Bonjour Pierre, et merci pour ces informations.

    L’inositol est une vitamine du groupe B, B7 en l’occurrence, qui est donc hydrosoluble, comme la C. Cela implique que les sur-dosages sont traités par les reins puis évacués par les urines. Cependant, il convient de ne pas dépasser certaine valeur élevée pour ne pas avoir des effets secondaires graves.

    Comme évoqué dans votre article, certains tests médicaux ont été réalisés sur la base de 18 g / jour pris en plusieurs fois au cours de la journée. C’est, à mon avis, un maximum à ne pas dépasser.

    Pour ceux se posant quelques questions de posologie, il convient d’être graduel. Pour faire simple, commencer à 1 g, puis augmenter tous les 5 jours environ. Noter votre état chaque jour (très bien, bien, moyen, pas bien, crise) et voyez à quelle dose vous avez des effets positifs, soit plus de 5 jours d’affilés en état très bien ou bien. A noter que les effets doivent se faire sentir après +/- 10 jours de prises à une dose proche de ce qui conviendrait à votre corps. Donc, il faut être patient et persévérant.

    Pour ma part, j’ai déclaré un TAG suite à un burnout professionnel il y a 1 an environ. J’ai essayé de nombreux traitements alternatifs comme l’inositol. J’ai eu peu d’effet avec, mais, pour diverses raisons j’ai maintenu une dose journalière inférieur à 3 g. Par contre, j’ai eu des améliorations sensibles avec le Griffonia (L 5HTP).

    Bon courage à tous !

  4. Bonjour,
    Merci pour votre article très intéressant.
    je souffre d’anxiété sévère ou TAG qui se manifeste surtout corporellement (spasmophilie et asthénie). J’essaie de ne prendre que du naturel. je viens de commencer de la L théanine par exemple.
    J’hésite entre prendre 12 g/ j ou 18 g (ça représente combien de cuillère à café ?)? comme préconisé dans les études. (je pèse 51kgs, je ne sais pas si cela a une incidence). Au bout de combien de temps doit-on constater les effets.
    dois-je prendre une supplémentation pour la testostérone ? A part la plante citée quoi d’autre ?
    désolée pour toutes ces questions, ça fait partie de l’anxiété que de vouloir tjs tt maîtriser… 😉
    bien à vous

    1. Bonjour Aurélie,

      J’ai essayé aussi la L-théanine, mais cela ne m’a fait aucun effet, même à haute dose.

      Pas de problème pour les questions, mais malheureusement je ne suis pas un spécialiste pour conseiller une plante particulière, tu peux essayer l’inositol et voir après si tu ressens un changement qui pourrait être lié à une baisse de testostérone.

      Et voir cet article : Les femmes ont besoin de testostérone

      Pour l’effet, il est assez rapide pour moi, moins d’une demi heure et je prenais seulement 1 cuillère à café bien bombée le matin et une autre l’après midi, je fais 70 kg.

      Après, combien de gramme dans une cuillère à café, je ne sais pas, mais sur un site de cuisine ils disent qu’une cuillère à café de farine pèse 4 grammes, sans préciser mais cela doit être juste le contenu de la cuillère sans dépasser.

      Là je suis en voyage depuis quelques mois, donc pas évident de se trimballer avec un gros pot mais je vais en reprendre en gélule.

      1. Merci pour ta réponse. tu pourrais remplir des gélules vides 😉

        j’avais lu qu’il fallait 3 à 5 semaines pour que l’effet s’installe (à l’instar des Anti dépresseurs). Perso, je souffre d’anxiété physique (spasmophilie), c’est elle qui me dérange le plus et d’asthénie et toi ?

  5. Salut Aurelie,

    Oui, l’effet doit être différent pour chaque personne, mais aussi certains commencent par des petites doses et augmentent au fur à mesure, comme c’est conseillé parfois, et donc cela prend du temps pour eux.

    Moi j’ai pris plus d’une cuillère à café dès le départ, donc j’ai comblé les carences et après je me suis rendu compte qu’une cuillère bien bombée 2 fois par jour me suffisais.

    Pour ma part, les problèmes d’anxiétés je les ai depuis longtemps mais ils sont devenus très fort et ingérables après avoir suivi les conseils de mon dentiste, de refaire tous les plombages il y a une 10enne d’année.

    J’avais toutes les dents plombables plombés et elle les a enlevé sans prendre de précaution pour les remplacer par d’autres plombages au mercure.

    Ensuite, j’ai eu de nombreux problème de santé dont migraine terribles, anxiété au top, dépression, fatigue, insomnie, à tomber toujours malade et électrosensibilité.

    Et je n’ai compris que récemment que ces problèmes venaient d’une intoxication au mercure, c’est l’électrosensibilité qui m’a mis sur la piste.

  6. Bonjour,
    Quand tu parles “d’anxiété au top”, tu parles physiquement ? (comme spasmophilie )?
    Moi aussi, même si j’ai tjs été “stressée” et anxieuse sans vraiment m’en apercevoir, ms gérable , cela s’est amplifié suite à la maladie (lyme) et électrosensibilté (pas facile à prouver..), plus pb émotionnels liés à mon enfance entre autres.
    je te remets cette phrase trouvé sur aleternative santé : Nota :” A l’instar des antidépresseurs, son effet n’est pas immédiat et la période de latence avant de voir des résultats est de l’ordre de trois à cinq semaines.” je lis ça svt…
    Je prends minimum 12 g par jour depuis une semaine, càd depuis le début. Evidemment comme je suis très sensible à tout, j’ai des effets secondaires (intestinaux, maux de tête, vertiges) ms je ressens moins d’anxiété tout de même et un peu plus d’énergie. Effets secondaires moins présents aujourd’hui ms ai dormi 10h : tout devient plus supportable qd on dort bcp. En parallèle, j’ai d’autres compléments et pratique l’hypnose quasiment quotidiennement (car suis tombée très bas à un moment : burn out), je suis également une thérapie via la kinésiologie qui semble débloquer des noeuds aussi. Difficile de connaître l’apport de chacun : peu m’importe du moment que c’est ds le bon sens 😉
    Bien à toi et encore merci pour ton blog

  7. Bon ben les effets secondaires deviennent trop invalidants : forts maux de tête, vertige, insomnie, sudation… je pense que c’est l’inositol. En même temps, je me sens tout de même plus calme : j’étais hier à 12 g, je diminue pour voir…

    1. Bonjour Aurélie,

      j’ai eu les mêmes phénomènes que vous, sur la base d’environ 10 g / jours, puis ensuite une période à 3 g / jour, qui me posait également problème. Bref, j’ai arrêté. J’ai, pour ma part, eu des résultats intéressants avec le Griffonia, sur la base de 400 mg de L-5htp / jour.

      Bon courage,

    1. Bonjour Azur,
      Merci pour vos indications. Combien de temps avez vous pris de l inositol à ces deux dosages. Moi l’intensité des maux de tête ( type compression) à augmenté au bout de 10 jours, au lieu de diminuer comme je me l’étais imaginé. Cela fait un an et demi que je souffre d’anxiété sévère ms pendant 8 mois j’ai été plus affairee à traiter ma maladie de lyme. Et vous ?

      1. @Aurélie,

        J’ai eu un TAG, suite à un burnout, en début d’année, et je commence seulement à sortir, doucement, de ce cauchemar !! Mais ils faut maintenir de nombreux efforts.
        Pas de crise de spasmophilie comme vous, mais des attaques de paniques, une forte angoisse journalière handicapante, un état d’asthénie fréquent, et des chutes de moral déstabilisantes et douloureuses… Que du bonheur ! 🙂

        Concernant l’inositol, après la lecture de diverses études médicales (notamment Allemande), j’en ai pris début septembre durant environ 2 semaines sur la base de 10 g / jour. J’ai eu des nausées et fortes céphalées rapidement, au bout de 3 ou 4 jours. Puis j’ai diminué à 3g / j durant encore 1 semaine, les symptômes ont diminué mais pas disparu. Quand j’ai arrêté tout est rentré dans l’ordre… Si mon niveau d’anxiété avait baissé un peu, les effets secondaires était plus néfastes, donc arrêt. J’avais sur l’été testé le Kava-kava, qui m’avait fait un peu la même chose avec des douleurs gastriques en plus.

        18 mois… cela commence à faire. Que dit votre généraliste et avez-vous consulté un spécialiste (psychiatre) ? Cela vous a-t-il déclenché des phobies (peur de sortir, de faire des rdv, de prendre les transports,…) ? Avez-vous une activité physique, sportive, régulière ?

        il existe pas mal de solutions non-allopathiques, mais il faut trouver celles adaptées à chaque personne, ce qui demande de la persévérance et du soutient !

        1. 18 mois oui c’est long ms comme je vous l’ai dit j’ai été affairee plusieurs mois avec lyme et ses co infections. J’ai repris avec difficulté le travail en mi temps thérapeutique en septembre ( enseignante motivée par la présence de mon fils dans ma classe). J’ai vu psychiatre qui vue mon angoisse et ma sensibilité vis à vis de tout ne me pousse pas sur la voie des AD. En tout cas, je suis déçue pr l inositol sans effet secondaire pr la plupart…. J’arrive à aller à des rdv, évite cependant courses. Réunions pas évidentes au boulot. J’essaie de marcher et nager. Je prends aussi des granites. de l tryptophane. Répare mes intestins, ai une alimentation sans oeufs gluten lait de v car intolérances. Je n’en voit pas le bout certains jours. D’autres sont plus supportables. Je me raccroche à ces derniers et à ma famille. Bon courage à vous aussi

  8. @Aurélie,

    ok, tout cela n’est pas simple. Et votre maladie de Lyme (via une tique je suppose), n’arrange pas les choses, tant cela engendre une fatigue chronique.

    Après 3 mois d’efforts, mon généraliste m’a prescrit un AD, qui s’est révélé être catastrophique dès la 2ème prise. J’ai donc arrêté, et j’ai fait sans médicaments. C’est possible (j’ai rencontré d’autres patients dans le même cas). Si votre médecin ne vous a pas prescrit d’AD c’est une bonne chose, vous êtes un cas modéré, c’est déjà une bonne nouvelle !

    L’inositol ne convient pas à tout le monde… Au regard de vos retours, je vous conseille d’arrêter. Marche et nage, très bien, il faut que cela pousse un peu votre cardiaque…

    Si je peux me permettre quelques conseils (j’ai pas mal étudié le sujet avec mon médecin) :
    1/ si les rdv pros et exposition deviennent trop difficiles, demander à votre médecin du Propranolol (un bêtabloquant qui a un effet calmant, très utilisé par les comédiens et politiques). Cela peut vous aider à passer un mauvais cap et à reprendre confiance en vous durant ces événements.
    2/ Phytothérapie : essayez une plante adaptogène, la Rhodiola, et une plante courante comme la Scutellaire américaine (recommandé contre les spasme) / difficile à trouver…
    3/ Laissez tomber le Tryptophane qui ne passe pas la barrière encephalo, prenez du Griffonia qui contient directement l’acide aminé L-HTP (dont le tryptophane est le précurseur), précurseur de la Sérotonine. Visez 400 mg de L-5htp / jour vous avez de bons produits chez un labo français Fenioux), leur Griffonia est associé avec de la B6 ce qui est très bien.
    4/ Avez-vous essayez l’hypnose ou l’EMDR avec un thérapeute ?
    5/ ne vous opposez pas à votre anxiété ou aux crises, faites preuve de compassion. Cherchez même à déclencher des crises, toutes seules…
    6/ peut être envisager une thérapie brève type TCC, ou au moins, chez vous pratiquer de la reprogrammation mentale.
    7/ je suppose que vous faites, mais : massages, spa, relaxation, sont nécessaires tous les jours….

    Tenez bon, tous les cas que j’ai pu étudier sont sortis de leur problème à un moment, mais il est clair que c’est long, trop long…

    Enfin, comment est votre sommeil en ce moment ?

    1. Pour l’inositol, pr moi c’est comme un AD, faut persévérer un peu (j’ai aussi abandonner l’AD au bout de 3 j). Je pense que j’aurais dû y aller plus progressivement ; j’ai commencé par 18, puis 15 puis 12 puis 6. bref à l’envers… Je pense le répartir différemment : 1,5 g deux fois ds la journée puis 3 g le soir dès demain. Auj mes 6 g m’ont fait mal à la tête ds la journée et très fatiquée (en même tps je n’ai dormi que 5 heures cette nuit, bien trop peu pr moi). Je préfère tenir encore, peut être qu’il faut passer un cap…quitte à baisser encore ensuite. Au moins j’aurais essayé jusqu’au bout. Et vs le sommeil ? (la reprise du travail ne m’aide pas vraiment de ce côté là). plante adaptogène déjà prise (eulothérocoque). emdr fait un peu, hypnose tous les jours, kinésiologie en ce moment. Si trop de stress je prends un benzo.. et atarax des fois la nuit (ms dur au réveil).
      Voilà…
      bonne soirée

      1. Bien, je vois que vous avez pris les choses en main, donc il ne peut que y avoir des résultats, mais c’est long (j’ai vu des cas sur 5 ans… mais la moyenne se situe à +/- 24 mois).

        Pour l’inositol, c’est comme vous-voulez, mais à 6 g ou moins vous n’obtiendrez rien. D’autre part, si votre corps renvoie un signal négatif c’est qu’il y a une raison… Le burnout intervient aussi parce que nous n’avons pas écoutez les signaux à temps !

        Hypnose tous les jours…? je suppose donc que c’est via des enregistrements audios. Cela est intéressant, mais ne remplace pas des séances avec un thérapeute 1 à 2 fois par mois. Reste que l’audio (Ytube ou autre) est un bon moyen de relaxation, mais, dans l’absolu ce n’est pas de l’hypnose. A voir…

        Kinésiologie, connais pas….

        Sinon, pour la benzo vous faites bien, cela permet au corps de souffler un peu et de passer un mauvais cap de quelques jours, je faisais pareil sur des périodes de 2 à 6 jours quand je sentais être au bout !

        Bon, je vous souhaite tout le courage nécessaire pour remonter la pente, et comme vous semblez avoir un bon entourage et une prise de conscience suffisante, tous les ingrédients sont réunis !

        1. Merci pour votre positivité.
          Vous dites que vous avez vu des cas sur 5 ans : vu ou lu ?? Quelle est votre profession ?
          pour l’inositol, je ne sais pas trop : il est vrai que les études parlent de 12 g mais certains ont un apport avec moins alors… Deux fois 1,5 g auj et pas vraiment d’effets secondaires me semble t-il. A voir avec la prise du soir. Je persèvère et verrai bien, ce n’est pas irréversible. Par contre, je suis tout à fait d’accord avec vs qd vs dites que le burn out arrive qd on n’a pas écouté les signaux (pour ma part, mon dos m’avait pourtant alertée ;)).
          hypnose pratiquée auparavant avec thérapeute (plud d’une dizaine de séances…), donc oui maintenant avec des vidéos et si je rentre bien en hypnose, je le sens justement aux signaux de mon corps.
          La kinésiologie, c’est bluffant, je recommande mais pr ma part, c’est long…
          Bonne journée !
          Aurélie

          1. Je suis ingénieur, donc rien à voir avec cet environnement. Si ce n’est qu’en qualité de scientifique je me suis plongé dans ce sujet (burnout / TAG), ai lu de très nombreuses études et thèses médicales (notamment anglo saxonne), ai rencontré des patients, et enfin, j’ai échangé sur le sujet avec plusieurs médecins de mes amis. Je me suis rendu compte qu’ils (les généralistes) maîtrisaient très moyennement cette “pathologie”. Ils suivent en général le protocole établi par la HAS, qui donne en première intention un AD IRS, mais pas grand chose en cas d’échec si ce n’est modifier la posologie ou changer de molécule… Après certains sont favorables à des solutions alternatives qu’ils ne connaissent pas ou peu, d’autres ne jurent que par des traitements allopathiques. Reste que tout cela est compliqué, car leur profession les amène à gérer des centaines de maladies, donc ils ne peuvent être au “top” des connaissance sur tout. C’est une réalité. D’où aussi l’intérêt d’en rencontrer plusieurs et de voir des spécialistes plus au fait.

            Concernant la durée, en fait, j’ai lu des rapports sur des cas, et j’ai rencontré une trentaine de personnes en cours de maladie, ou qui s’en sont sortis. J’ai vu des cas très surprenants, mais sensiblement toujours la même trame… Et oui, pour certain le calvaire dure plusieurs années, mais en général il s’agit de personnes qui ont une prédisposition à l’anxiété (déjà très anxieux de façon chronique dans leur enfance…).

            La somatologie du dos est très classique… On pense que cela va passer, que ce n’est rien, un peu de repos et ça ira… C’est bien la première phase, celle dite de l’alerte. Mais, rassurez vous, moi aussi je n’ai pas vu, ou pas voulu voir… 🙁

            Hypnose : ok, si visiblement pas d’effet en 10 séances, soit votre thérapeute n’est pas bon (il faut appeler un chat un chat), soit vous n’êtes pas réceptive . Au bout de 5 séances sans aucun résultat, il faut en essayer un autre. Si tjrs rien, alors, le mieux est d’arrêter, ce n’est pas la bonne piste. Néanmoins, les séances audio peuvent être relaxante, mais c’est un autre “niveau”.

            kinésiologie : en 2 mots vous pouvez m’en parler ?

  9. Bonjour,
    J’ai l’impression qu’on utilise ce blog pr notre conversations. En même temps, je ne vois pas comment s’écrire autrement.
    Inositol pris le soir: effets secondaires, insomnie ds la nuit, pb intestinaux et céphalées. Pourtant n’ai pris que 5 g en tout hier… Dois encore réduire…ça me désole, il paraît que il agit plus particulièrement chez les femmes. Alors envie de persévérer.
    Pourquoi ne commandez vous pas le 5 htp sur in herb ( moins cher) ? Quelle quantité prenez vs ? Avec quoi d’autre ? Comment est votre sommeil, énergie ( moi faible, c’est pénible) , votre motivation( me demande si je ne dois pas prendre plus de tyrosine) ?anxiété en ce moment ? Travaillez -vous? Désolée de cette succession de questions…
    Dur d’expliquer la kinésio en 2 mots. Elle est très bien expliquée sur le net. Pour ma part, l’effet est très subtile, mais il y a tant à traiter. C’est bluffant, criant de vérité sur moi alors que je ne lui dis rien. J’apprends pourquoi j’en suis arrivée là ( et le cheminement remonte à l’enfance aussi), j’accepte davantage, je lâche prise. C’est une psychothérapie sans qu’on ait besoin de parler. Le corps garde en mémoire des épisodes qui ont créé un blocage. Je vois ça comme un oignon qu’on épluche. Pr revenir sur mon dos, il m’a fait souffrir pendant une bonne dizaine d’années avant que ça craque et de plus en plus intensément. Ms comme vous, je me disais, bon ben c’est ainsi.
    Bonne journée !

  10. Bonjour Aurélie,

    oui on squatte un peu ce site, nos excuses au propriétaire 🙂 mais nos échanges intéresseront probablement d’autres personnes…

    Inositol : je pense que vous devriez arrêter… aucun produit ne créé des effets secondaires sur plus de 10 jours pour d’un seul coup, comme par magie, avoir des effets positifs… mais c’est vous qui voyez 🙂

    Site in herb et d’autres : en fait pour d’excellentes raisons, je ne fais confiance qu’aux productions françaises et allemandes… Les labos et entreprises US, canadiennes, anglaises, peuvent produire du très bon, mais aussi du très très mauvais, et il est trop difficile de faire le tri ! Je sais par expérience (tests chimiques sur certains extraits secs), et pour en avoir discuté avec un pharmacien herboriste, que bien des produits qui ont été mal préparés ou dont la base végétale est de mauvaise facture, s’avèrent être totalement inefficaces, c’est comme si vous preniez du sucre ou de la farine… Un simple test à faire avec une gélule : vous l’ouvrez et sortez la poudre (partie sèche de la plante broyée et parfois traitée), si cela ne sent rien, et que la poudre directement en bouche n’a aucun goût en rapport avec la dite plante, on peut avoir de gros doutes quant à la conservation des principes actifs…

    En 5 htp, je prends 400 mg / j depuis 4 mois, les gélules que j’utilise contiennent individuellement 100 mg de 5 htp. Prise entre les repas (pour que cet acide aminé ne soit pas en concurrence) , en début d’après midi et fin de journée. Concomitamment, vitamine B6 et Mg en dose suffisante pour favoriser le processus de production de Sérotonine. Je pends aussi maintenant en renfort de la L-glutamine, pour favoriser le Gaba. Note : j’ai essayé la l-tyrosine aussi, sans succès…

    Sommeil stabilisé, mais cela m’a pris 6 mois au moins, même si je constat 1 fois par semaine un réveil vers 4 H. Là aussi, le L-5HTP qui favorise la Sérotonine, qui à son tour produit de la mélatonine, m’a, je pense, bien aidé… Avec bcp de sport, et un couché avant 22h… Concernant la motivation, ou disons le moral, c’est oscillant, mais sans comparaison avec il y a encore 3 mois. Globalement je sors du brouillard, avec 75% de journées bonnes. A quoi j’attribue cela : temps, sport, Griffonia, Rhodiola, peut être acupuncture… L’état de fatigue suit, car il est lié au sommeil et à l’anxiété de la journée qui vampirise notre énergie… Donc, dès que votre sommeil sera suffisant (7H) et que l’anxiété aura un peu diminuée, votre énergie reviendra. Mais la première chose à corriger c’est le sommeil, coûte que coûte…

    Travail : je n’ai jamais arrêté, mais j’ai, les 6 premiers mois, adapté mon emploie du temps, allant parfois que le matin ou l’après midi. Par contre, depuis j’ai réduit la pression, je gère moins de dossiers et fais moins d’heures… Le fait de maintenir mon boulot m’a, paradoxalement aidé, j’étais occupé, même si certaines journées c’était très très dur, mais vous savez de quoi je parle !!

    Anxiété en ce moment : oui et non ! Depuis 4 semaines environ les choses se calment. Mais, j’ai toujours quelques journées avec de l’anxiété, sans comparaison avec avant, c’est gérable même si c’est très inconfortable. D’après le psychiatre que je connais bien et qui me file un coup de main, cela est le début de sortie du cycle TAG. Reste que nul ne peut dire s’il faudra encore 3 ou 6 mois pour revenir totalement à une situation stable. Sachant que le délai de rémission donné par les médecins est de 2 ans sans symptômes… !

    Kinésiologie : ok, merci, je vais me renseigner…

    Vous êtes enseignantes, c’est ça ? pas facile de gérer son anxiété devant les enfants et les parents… Un conseil, n’essayez pas 36 plantes en même temps, et avant toute chose, mais je sais que vous essayer, chercher à récupérer votre sommeil…

    1. oui je suis enseignante en élémentaire, j’ai la direction aussi de l’école ms là je laisse la fonction à ma collègue pour l’instant … j’espère …
      oui pas évident les symptômes de l’anxiété (surtt quand il y a des vertiges ou des difficultés cognitives associées bien que c’est en amélioration par rapport à la rentrée). Vous avez de la chance d’avoir suffisamment d’énergie pour le sport. moi c’est avec parcimonie et à chaque fois, je ne fais quasiment rien d’autre de ma journée… comme auj après une séance piscine et courte nuit. mais je sais que c’est important alors je préfère mettre mon énergie dedans que ds les projets que j’avais avant de tomber et qui me généreraient trop de stress pr les réaliser maintenant. ce n’est pas le moment, frustrant mais c’est ça aussi le lâcher prise.
      je prends aussi de la l glutamine et même un complex de chez copmed pr la réparation intestinale, berceau de la sérotonine.
      Pour l’inositol, peut être que c’est la marque qui n’est pas bonne. J’ai achetée celle préconisée ici…
      pour le sommeil, je suis passée par plein de phases différentes tout ce temps : au début je pouvais dormir quasiment tout le temps (lyme)…là on peut dire si on fait une moyenne, que je dors 7h… ms petite j’étais grosse dormeuse et pense avoir besoin de plus. et puis les insomnies génèrent de l’anxiété avec la crainte d’en avoir et donc on en a. c’est bête ms c’est ainsi…
      On se tient au courant 😉

      1. 7 H, c’est plutôt pas trop mal, même si visiblement vous avez besoin de 8, comme une majorité de femme.

        Pour le sport, oui, je vous avoue que cela n’est pas toujours simple, surtout, quand la fatigue est là, l’anxiété, le froid ou la pluie… Mais je me force, même si c’était pour faire 15 mn…

        Bon, allez, je vous souhaite plein de courage, je reste persuadé que notre meilleur allié reste le temps, dans la mesure où nous sommes en mesure d’éloigner les trop fortes sources de stress durant quelques mois, et dans la mesure où, plus que d’autres, nous devons respecter un rythme de vie plus posé… Je suis d’autre part convaincu que cette mauvaise expérience nous fait grandir, et que l’on en sort meilleur, plus conscient…

  11. Bonjour Azur,

    Petit topo aujourd’hui: fortes compression de la tête, inconfort abdominales et douleurs, vertiges ms je n’ai pas pris d inositol aujourd’hui 😶 du coup je me demande si c’était lui le coupable ?? Ou si il faut un peu de temps pour m’en remettre. Pour vous les effets secondaires se sont ils arrêtés simultanément à l’arrêt de la prise ? Bon j’avais qd même un peu d’énergie ouf car travail toute la journée.
    Sinon, je vous rejoins dans cette idée de s’enrichir de cette expérience qui nous force à ns ralentir ( ainsi que le reste de la famille, d’ailleurs..) . même si on se serait bien passé qd même 😉. Aussi en relisant plus haut, je me rappelle qd même avoir eu des moments bien plus difficiles aussi, car je ne sortais plus de chez moi et qq part j’avais développé une phobie car mes malaises s’accentuaient ds certains lieux ( j’ai connu mes qq unes de mes premières crises d’angoisse à l’école: difficile d’y retourner: phobie scolaire 😜), face à certaines personnes. Bon je continue d’éprouver plus de difficulté à l’extérieur ms je comprends mieux alors cela m’effraie moins. D’avance merci de votre retour concernant les effets secondaires suite à l’arrêt de l inositol. Bonne soirée

    1. Je crois, de mémoire, que les effets avaient disparus en 24 / 48 heures. Cependant, peut être que votre état un peu plus anxieux que d’habitude entraîne ces symptômes… Mais 1/ l’inositol est reconnu pour générer ces réactions, 2/ si l’inositol avait fait effet votre anxiété aurait diminué et tout ou partie des symptômes aussi… cqfd 🙂

      Oui, même si cette expérience nous fait grandir, j’ai l’habitude de dire que c’est cher payé !

      Dans notre cas, les phobies sont directement liées au TAG. De fait, elles ont tendances à diminuer dans le temps, et à être bcp plus gérable les jours où l’anxiété est faible. Mais cela reste un point dur, difficile à gérer et source d’angoisse…

      Allez, on s’accroche (la journée a été mauvaise pour moi… :(, ça ira mieux demain…)

      Fautes : moi aussi, mettons ça sur le dos de la fatigue et de la rédaction en ligne où nous sommes moins concentrés ! 🙂

      1. 24 à 48 h, d’acc alors je patiente un peu avant de m’inquiéter outre mesure. et oui pas facile de démontrer : tout se ressemble
        Quelles sont vos phobies ?
        oui, la fatigue n’aide pas 😉
        et oui, je me dis ça souvent, “ça ira mieux demain”, car il est clair qu’il y a des jours mieux que d’autres, et heureusement, ce n’est pas très dur tous les jours ; je le sais aussi et m’y raccroche.
        Votre nuit sera bonne !

          1. En 1 an, pas mal de chose… 🙁

            TCC : seul avec des livres. Intéressant, mais difficile à mettre en oeuvre les mauvaises journées…
            EMDR : pas de résultat
            Hypnose : du mieux.
            Acupuncture : du mieux
            Sophrologie : pas de résultat
            Shiatsu : pas de résultat

            Et vous ?
            Quand se déclenche votre état d’anxiété ? dès le matin au réveil, dans la journée si événement contrariant, le soir uniquement…

  12. moi emdr : rien
    – hypnose : déjà dit (je viens de commander des nouvelles séances)
    – kinésio : en cours, lent pr moi
    – yoga
    – cohérence cardiaque…
    – acupuncture : ne sais pas dire

    Mon anxiété apparait n’importe qd, peut être moins présente le soir.
    J’ai plus d’énergie le soir, en général.
    Vs allez mieux auj ?
    moi plus de douleurs abdominales ms vertiges et un peu céphalées. fatiguée… comme d’hab…

    1. ah oui tests d’intolérances alimentaires (très chers) aussi et je fais dc très attention à mon assiette pour réparer mes instestins.
      attentions aussi aux ondes…

  13. On va continuer un peu de squatter cette page 😉

    Rhodiola : sur sunday natural / https://www.sunday.fr/ (production allemande), excellent produit, très bonne garantie de pureté des ingérdients, peu connu en France… J’y prends aussi du Griffonia en plus de Fenioux.

    Griffonia : il faut compter +/- 10 jours, à priori peu de risque d’effet secondaire. J’ai eu une vrai amélioration sur la stabilité du moral (moins de jour en berne), et baisse de l’anxiété. Attention rien de miraculeux, mais un petit mieux appréciable qui dans mon cas a fait la différence, associé au Millepertuis dans un premier temps, + Magnésium et B6 !

    Alors, dans les symptômes somatiques sympathiques… : tremblements oui au moment des crises, cela est dû au décharges d’adrénaline. Vertige, non . Nausée, oui, fréquentes le matin (déréglement gastrique le corps diminuant cette activité afin de moins consommer d’énergie…), Concentration et mémoire : oui au début (après quelques oublis ennuyeux je notais sur des papiers pour être certain de ne rien oublier…), mais cela s’est estompé avec le temps. Etat énergétique très variable au cours des journées, mais souvent lié au nombres d’heures de sommeil et au niveau d’anxiété de la journée. Alors, je faisais des siestes dès que possible….

    Autre point, souvent cité dans les ouvrages écris par des américains : la foi ! je suis croyant pratiquant et cela m’a bcp aidé aussi bien la méditation en prière que la philosophie chrétienne sur la vie et la souffrance, une lumière les jours très difficiles !

    Bonne soirée,

  14. oui toutes nos excuses pr “squatter” ce blog…
    merci pr vos sources, je vais commander : quelle quantité la rhodiola ? (en fait j’avais déjà essayé tout ça au début ms bon… lyme) Je prends aussi du millepertuis dosé en hyperforine et hypéricine ms américain, vs m’avez mis le doute, j’ai gouté en ouvrant une gélule, un bon goût d’herbe ! 😉 …
    je pense, en espérant ne pas être maladroite être tombée plus bas que vs, d’ailleurs au début, physiquement, j’étais très très abattue, en grande détresse physique, mon corps avait 80 ans, même me baisser était douloureux. Evidemment incapable de travailler. J’ai vraiment “brûler”. Mon cerveau fonctionne encore au ralenti, mais c’est mieux qd même ! il m’est arrivé de ne plus savoir faire un chèque, envoyer un SMS… Le pb c’est que l’infection (lyme) était également présente… maintenant j’arrive à écrire 😉 la preuve !! (bon avec des fautes encore). J’ai eu des nausées aussi, je n’en ai plus (pr l’instant…), car les symptômes évoluent sans cesse. Parfois j’ai peur d’avoir été trop “consumée” et que ce soit irréversible… C’est pénible d’être autant fatiguée en dormant 7 h/8 h, voire plus (ou moins) depuis aussi longtemps et en me reposant de surcroît ds l’après-midi.
    Pour votre foi, je vous envie, je sais que cela peut être très salvateur, mais ce n’est pas ds mon éducation… J’ai aussi fait de la méditation de pleine conscience, bon ce n’est pas facile pr moi de m’y tenir. Mais je comprends pourquoi cela peut être bénéfique.
    Vous êtes vraiment sur la bonne voie !
    Où habitez-vs ? et quel âge avez-vs ?

  15. mince la rhodiola est épuisée, je prends la vitamine D de ce labo. c’est la meilleure associée à la K2.
    Connaissez vous une autre bonne rhodiola par hasard ?

  16. Ah mince ! je ne suis pas douée, je ne vais pas pouvoir être utile pr y remédier… Vous avez vu le mien ? je crois qu’il n’apparait pas non plus. bon je pense prendre rhodiola aussi après avoir hésité avec ginseng. pb votre est marque épuisée. Quelle posologie prenez-vs ?

  17. Encore des questions, du coup (resquatte) : êtes vs sûr que la rhodiola que vs avez achetée n’a pas été passée au rayons gamma ? concernant la griffonia, pourquoi ne la prenez vous pas chez sunday ?
    merci

  18. Bon, super tous les messages que j’ai fait ce matin sur la nouvelle page forum proposée par “se-booster” ont disparus (ils étaient en attente de modération). 🙁

    Rodhiola : 400 mg / j, voir un peu plus. En gal le matin. C’est une adaptogène destinée à permettre au corps de mieux s’adapter au stress. Mais, cela prend du temps, c’est un traitement sur le long terme, 6 mois, sans amélioration immédiates, ce n’est pas le but de cette plante. Traité aux rayons, je ne sais pas mais à priori non, les normes Allemandes sont très sévères en la matières, les plus élevées d’Europe et probablement du monde.

    Je prends aussi le Griffonia chez Sunday, mais je préfère Fenioux qui le propose avec de la B6, ça m’évite de prendre 2 trucs… Non pas progressif, la dose de 300 à 400 mg directe est standard, et cette plante n’est pas connue pour créer des effets secondaires… Par contre prise éloignée des repas, et pensez au Mg.

    Vous me dites avoir des tremblements fréquents : cela provient du fait que vous générez trop d’adrenaline, ce qui engendre un taux élevé de Cortisol source de nombreux symptômes. Il me semble primordial de traiter ce point en 1er. Une fois le sommeil à peu près stabilisé, inutile de partir dans tous les sens, il faut gérer les pbs 1 par 1… Donc, attaquez vous en premier à votre pb d’adrenaline, vos surrénales doivent être épuisées… 1/ demandez à votre médecin un test sanguin pour connaitre votre taux de Cortisol, histoire de voir de quoi on parle. 2/ demandez lui s’il peut vous faire une prescription de Propranolol (un bêtabloquant), destiné à la gestion de la tension arterielle et tachycardie, mais qui bloque les récepteurs d’adrénaline et donc permet au corps de se calmer et évite les tremblements. A petite dose, genre 20 mg 2x jour, cela peut grandement vous aider durant 2 ou 3 mois. 3/ favorisez les plantes qui diminue la prod d’adrenaline comme la Passiflore 4/ continuer le sport, bonne séance de 25 mn mini, pour évacuer votre adrenaline / stress… Notez chaque jour votre état (énergie, tremblement, moral, anxiété) avec une note de 0 à 10. Et voyez comment cela évolue… Une fois les tremblements gérés, vous passez à autre chose…

    Foi : oui je sais que ce n’est pas donné à tout le monde. Mais la foi, qui vient du latin fides, veut dire confiance, ce n’est donc pas de la magie mais avoir une grande confiance. Cela s’apprend et s’entretien par l’étude. Si vous le sentez, ce n’est pas à moi de vous dire quoi faire ! Lisez l’Evangile de St Luc, c’est le plus simple, 100 pages, et raconte l’histoire d’un homme qui a vécu il y a 2000 ans et dont on parle encore 🙂 Voyez si cela évoque qque chose pour vous.
    Essayez aussi de faire une retraite de 2 jours en abbaye (elles ont toutes des sites web, certaines sont des communautés de femmes), au calme, dans le silence, c’est très bénéfique. En plus, les endroits sont souvent très beaux, et la beauté, l’art est important pour nous reconnecter…

    Méditation mindfulness : moi non plus je n’y ai pas trouvé mon compte, j’en ai fait seul et en session durant 4 mois environ. Rien, du vide, voir ennuyeux… Mais je sais que ce type de méditation fait du bien à des personnes… Je préfère me rendre dans une église m’asseoir 15 mn et prier, descendre en moi.

    Comment allez-vous aujourd’hui ?
    Etes-vous soutenu par votre entourage (conjoint, famille, amis) ?
    Avez-vous notez des amélioration depuis le début de cette mésaventure ?

  19. Je reviens en 2 mots sur la phyto que j’ai pas mal étudié en 12 mois…

    Je ne connais pas suffisamment votre cas, ni vos antécédents, ni vos traitement en cours, mais j’aurai tendance à vous conseiller de :
    1/ ne pas partir dans tous les sens (ne pas prendre 36 produits)
    2/ choisir 1 adaptogène / Rodhiola
    3/ prendre : Griffonia pour la Sérotonine, Passiflore pour agir sur l’adrénaline, et éventuellement Millepertuis si le moral est difficile.
    (si possible Passiflore et Millepertuis en teinture et pas en gélules, voir herboriste, mais si que gélules pas de pb).
    4/ micronutrition : Mg, Omega 3, Vitamines B et C
    5/ Médicaments : Anxio si trop dur au bout de 2 ou 3 jours. Propranolol tous les jours si OK pour votre médecin.

    Tenez vous qu’à ça durant 3 mois. Et noter chaque jour votre état. Voyez dans 3 mois comment se comporte la “courbe”. Chaque fin de mois faite le test HAD (vous en trouverez en ligne)

    En même temps :
    6/ Sport 2 x par semaine mini
    7/ repos / médiation / musique / dessin / lecture / sieste : 2 x par jour 20 mn obligatoire

    Et les jours où cela ne va pas, et bien cela ne vas pas, dans la mesure du possible adapter votre emploi du temps en rentrant plus tôt….

  20. Bonsoir,

    Je vous remercie vraiment de prendre autant de tps pour vos bons conseils ! c’est chic 🙂

    nuit dernière bonne : 9 h ! Mais journée moyenne , je me suis économisée on va dire mais pas la cata, humeur correcte. Ds mon cocon familial…
    symptômes : vraiment plus difficile le matin, dur de me mettre en route, énergie, motivation, vertiges plus importants. Ces vertiges sont vraiment pénibles. fatiguée mais supportable (pas trop d’energie ce matin : sensation d’être un peu vide au niveau du coeur, ma batterie ce matin), tremblements comme d’hab, céphalées jusqu’à 17h, des vertiges ce matin, du coup, je ne pense pas que l’inositol était à incriminer… (il était responsable de pbs intestinaux). Un herpès labial qui est sorti, maux de tête peut être liés, cela m’arrive parfois.
    Et vous aujourd’hui ??
    Pour le cortisol, j’avais fait une analyse d’urines (sur 24h !!) en février qui n’avait rien révélé. Par contre mon homéopathe me dit effectivement que mes surrénales sont épuisées. Les béta bloquants , si ds un premier tps peuvent être tentants pour calmer le corps ont des effets secondaires sérieux, ça ne me convient pas trop. A moins qu’on puisse les prendre ponctuellement ?https://www.santenatureinnovation.com/800-000-morts-toujours-activite/
    En revanche, les plantes adaptogènes agissent aussi sur elles. Dc je vais réessayer. Mais zut pr cette rhodiola chez sunday. je ne sais pas laquelle prendre. Il existe un chouette site sur ces plantes, vs connaissez ? : Mr Ginseng.com. La rhodiola qu’il propose ne me convient pas non plus, j’ai une intolérance à la pomme de terre, et il y a pas de chance de la fécule de pdt dedans…
    Dc, je vais effectivement prendre rhodiola (qd j’aurai trouvé), griffonia. Je prends déjà du mg ainsi vit B, C, D et K. j’ai commandé de la L tyrosine pr me booster le matin et glutamine pr le gaba.
    sport, oui à mon rythme, auj je n’ai fait que 15 min de marche ms hier 1h, jeudi 30 min, mercredi piscine….. je continue mon hypnose qui franchement m’apporte. séance kinésio vendredi prochain. je prends aussi de l théanine en poudre , là aussi je sens un effet anti angoisse.
    Les anxio, je les évite, sauf si trop dur et mis à part un demi atarax 2 à 3 fois par semaine pr la nuit (anti histaminique non classé ds les benzo ms toxique qd même). Pourquoi parlez-vs d’une prise sur 2 ou 3 jours ?Je pense que c’est au jour le jour…
    Merci pour l’indication du test, je l’avais fait ms vs avez raison, je devrai noter car c’est pas facile de comparer avec qq mois en arrière. d’ailleurs je suis à 14 (A et D) mélangées, j’aurais pensé plus vu mon état physique (d’ailleurs pas trop de questions sur le physique). Mais bon sûr que je vais mieux qd même, par rapport au tout début après depuis mai/ juin je n’arrive pas trop à me rendre compte. Enfin je vais au travail (un peu) et rien que ça c’est un progrès (d’ailleurs je pense que ça m’apporte moralement, ça m’occupe l’esprit autrement, et ds la mesure où je me suis protégée du stress en m’organisant pour ne pas avoir la responsabilité de la direction et en choisissant mon emploi du tps et mes matières. en plus j’ai la classe idéale cette année, les conditions sont là… mais bon je n’ai le droit qu à une seule année en mi tps thérapeutique). Enfin je reste ds le présent, inutile de trop s’inquiéter…
    Comme je vous ai dit avec lyme plus burn out, je ne savais plus écrire un sms ou monter un escalier sans avoir très mal et redouter de le monter ; alors, oui il y a du mieux ! Mais c’est vrai que je pense que cette infection a contribué aussi à me créer de l’anxiété, j’ai eu très peur. Après l’histoire de la poule ou l’oeuf, compliqué…
    Mon mari est très compréhensif même si ça n’a pas tjs été le cas. Je pense que le fait de m’instruire et de lui expliquer et lui communiquer mes connaissances ns aident. Il voit que je fais de mon mieux. Il s’est un peu plié à mon rythme ralenti où on ne voit plus trop de monde. Nous faisions bcp la fête… là , c’est plutôt pépère et mémère !! Pour mon papa, ça n’a pas été facile, il est loin mais il comprend et m’aide à sa manière.Les amis, pr bcp je n’ai plus trop de nouvelles, pr certains, il y a eu un peu de ménage de fait comme on dit…Je n’en veux à personne ; ça ne m’aiderait pas de toute façon ! Et puis qd on fait un peu l’ermite forcé, au bout d’un moment on ne vous sollicite plus. Je sais pouvoir compter sur ma plus fidèle amie. Et vous l’entourage ?

  21. Bonsoir Aurélie,
    Avec plaisir si je peux aider un peu 🙂

    Les matins sont tjrs difficiles dans le cas du TAG, probablement le pic de Cortisol du matin, plus d’autres phénomènes… Les vertiges, que je n’ai pas, sont un phénomène très étrange pour le moment inexpliqué par les études, mais directement lié à l’anxiété. Donc à priori pas facile à traiter si ce n’est de diminuer l’anxiété…

    Rhodiola, effectivement épuisé chez sunday, heureusement que j’ai 2 flacons d’avance 🙁 Bon, soit attendre, soit essayer une version en EPS donc liquide faite par un herboriste (https://www.pharmacie-homeopathie.com/fr/p-rhodiole-extrait-plantes-fraiches—eps-p186895.html), la biodisponibilité est excellent mieux qu’en gélule, par contre le goût est très mauvais… 🙁

    Mr Ginseng.com : oui je connais, il y a des choses intéressantes, mais aussi des erreurs et parfois des théories un peu fumeuses… Par exemple pour la Rhodiola il y est dit que c’est une plante “extrêmement puissante pour favoriser la concentration”… Bon, ce n’est pas vraiment le cas et en plus une adaptogène s’inscrit dans le temps, là où la phrase laisse penser que le truc est magique et immédiat. Mais bon, faut de tout sur le net !

    Betabloquant et Cie : Oui, tous les traitements allopathiques ont des effets de bords plus ou moins dangereux. En médecine, on regarde toujours si le bénéfice est supérieur au risque. Donc, le propranolol comme tous les médocs peut être dangereux. Mais là il s’agit de doses faibles sur des périodes courtes. Après, il faut être aussi conscient de son état et ne pas tout rejeter en bloc. D’autre part, les produits dit naturels, comme les plantes, sont aussi dangereux… A haute dose l’inositol est mortel, et son utilisation sur une longue durée très douteuse. La vitamine D prise n’importe comment et trop longtemps peu abîmer les reins. Le Kava, une plante anxiolytique dont les vertus calmante ont été prouvée médicalement, peut provoquer des hépatites et a été interdite à ce titre dans divers pays dont la France. Le Millepertuis est aussi dangereux pour certaine personne. Pour finir, mais les exemples ne manquent pas, le “simple” paracetamol est très dangereux pour les reins et le cœurs, sauf à petite dose sur de courte période, plusieurs milliers de décès par an en Europe… Bref, il faut aussi raison garder, ne pas prendre des médocs sans raison, mais quand la raison est bonne… ! 🙂

    Sinon, mes 2 derniers jours ont été bon, je suis dans une phase où j’ai plus de bonnes journées que de mauvaises… 🙂

    Je me répète mais bon, je pense que vous prenez trop de produit à la fois : plantes, vitamines, acides aminés… D’une part vous risquez des interactions malheureuses, d’autre part il sera difficile de savoir ce qui vous apporte réellement bénéfice, enfin saturer son corps en apport extérieure peut avoir un effet délétère sur le long terme (plusieurs mois) en ce sens que cela peut diminuer certaines capacités de votre corps à produire et/ou traiter ces éléments. Parfois le mieux est l’ennemi du bien ! 1 plante pour la Sérotonine, et une pour le Gaba sont suffisantes, et 1 adapto. Du Mag, et de la B6 sont suffisants. Un peu de D3 durant 2 mois en janv et fev. Ensuite faire quelque pose dans les prises…
    Augmentez plutôt les activités tierces comme le sport, la cuisine, le dessin, la lecture, le repos en musique, les balades, etc.

    Anxio : je dis 2 ou 3 jours car souvent l’état difficile dure plusieurs jours, mais vous pouvez tout à fait, et cela m’est arrivé aussi, faire qu’une prise ponctuelle sur 1 jour, c’est très bien. Mais il ne faut pas avoir peur de se traiter sur plusieurs jours. La recommandation de la HAS pour les benzo est de ne pas dépasser 12 semaines de traitements consécutifs. Enfin, la pharmacodépendance est très variable en fonction des personnes…

    Mon entourage est super, j’ai bcp de chance. Une épouse adorable qui m’a soutenu dès le début, des amis très proches qui ne manquent jamais de passer me voir ou demander des nouvelles, et un curé en “or” toujours disponible. Bref, je leur dois à tous 1/3 de ma guérison… Au passage j’ai trouvé nombre d’amis qui avaient vécu un épisode de vie plus ou moins similaires…
    Et moi aussi, les sorties ont été ramenée à portion congrue durant 1 an, et même aujourd’hui, une certaine fatigue m’amène à vivre plus calmement. Un mal pour un bien ?….

    Oui le travail est important à bien des égards, quand on peut le maintenir c’est un vrai plus, mais ce n’est pas tjrs possible. Le mi-temps est une situation idéale, tant mieux piyr vous. Et vous verrez que les choses vont s’arranger, mais très très doucement, et il y aura des rechutes. D’ici 1 an, vous ne serez pas dans le même état qu’aujourd’hui, c’est une certitude.

    Chaque petit pas nous rapproche de la sortie !

  22. Bonsoir,
    Très heureuse pour vous.
    Moi je dirai moyen car fatigue supportable ( nuit de 8 h et légère sieste) ms tjs ces maux de tête, fichus vertiges et difficultés de concentration/ mémoire . Ai été à la piscine à pied. Un peu de cuisine.repos.Un peu de famille ds l’après-midi. Là suis fatiguée et stressée par mes symptômes ( vertiges, migraines). Je me demande si j’ai pas un truc plus grave tellement ça me dépasse ( surtout qu ils ne partent plus le soir comme c’était le cas avant)…
    J’aimerais tant que votre conclusion soit vraie… J’ai peur de rester comme ça.
    Combien avez vs sur le test had ?
    Je prends bcp certes ms je ne vois pas quoi supprimer ?? Le millepertuis ? Assurément qd j’aurais le griffonia ms pr le reste ?
    Vous pensez peut-être que je dois prendre soit la glutamine soit theanine. Pas possible, car la glutamine se retrouve ds mon complexe de restauration des intestins et la l theanine semble me calmer vraiment.
    Merci pr l’extrait plante fraîche si bio, je verrai demain en appelant sunday ce que je vais faire.
    Pour le kava, c’est une foutaise je pense : ds le pacifique des populations en consomment tout le temps sans le moindre problème pr leur foie. Pr le doliprane, je suis d’accord, d’ailleurs j’évite aussi même si c’est dur en ce moment:en ayant mal tous les jours, je ne peux pas en prendre tt le tps. Suis d’accord avec vs sur le rapport bénéfice/ risque. Vous avez pris ces betabloquants ?
    @ bientôt

  23. EPS : oui j’ai essayé sur différentes plantes, et ai même participé avec un herboriste à la fabrication. Bon, il est clair que sous cette forme le produit est plus puissant, mais de vous à moi c’est vraiment pas bon pour rester poli… Donc, je n’ai pas persévéré au delà d’un mois. Sinon, oui 1 c à café / j, voir 2.

    Je vous comprends pleinement, ce qui me faisait le plus peur c’était de rester dans cet état, surtout les périodes de mal être et de symptômes qui pouvaient durer 15 jours non-stop, un cauchemar !! Je pensai jamais m’en sortir, et je ne sais pas vraiment ce qui fait que l’on s’accroche coûte que coûte. Puis il y a 2 mois environ, après +/- 12 mois, les périodes ont commencé à être moins longue, et les symptômes moins forts, mais tjrs là. Un début de sorti, la tendance s’inverse.

    En fait, mais vous le savez la peur engendre la peur, les symptômes engendrent les symptômes, c’est un cercle vicieux très difficile à casser… Il faut avoir de la compassion pour soi, ce qui dans ces moments est difficiles. Pourriez-vous écouter cette séance de méditation / hypnose qui est très pertinente et dit bien des choses : https://www.youtube.com/watch?v=IXdeLkoTGf4&t=913s (mettez des écouteurs et allongez vous, tranquillement). Vous me direz ce que vous en avez pensé.

    Quoiqu’il en soit, je puis vous garantir que vous ne resterez pas comme cela. Ce que je ne peux vous dire c’est combien de temps durera votre chemin, le mien n’est pas terminé non plus…

    Au HAD, que je fais chaque mois à date fixe, je suis monté à 19 en A, et 14 en D… le dernier test d’octobre donné 6 en A et D.

    Pour votre régime de compléments, je ne serai vous dire car je n’ai pas tous les éléments. Si la Théanine fait effet, alors ok, faut continuer. Voyez-vous la difficulté vient du fait que chaque personne réagit différemment aux plantes, et que donc il faut trouver ce qui fonctionne pour soi. Et pour ça il faut pouvoir isoler à minima les composants. SI je vous donne 10 médocs et que vous allez mieux, je ne saurai pas ce qui a été salvateur ! Bref, quand vous aurez le Griffonia, j’arrêterai Glutamine (quand vous aurez terminé le traitement intestin) et Millepertuis (attention pour le Millepertuis si vous êtes à haute dose il faudra un petit sevrage sur 2 semaines). De même côté vitamine, je garderai que quelques B (6,7 et 12) et C. S’il faut, faites-vous des jus de fruits et légumes. De toutes les façons, il faut être clair, il n’y a aucune plante qui vous fera passer l’anxiété rapidement comme une benzo, ça n’existe pas. La phyto s’inscrit dans le temps long. Et, pour un travail de fond il faut se concentrer sur quelques produits afin d’éviter des interaction et laisser aussi un peu de place au processus naturel du corps. on ne peut prendre 36 trucs durant des mois et des mois…

    Les bonnes journées, avez-vous zéro anxiété ? Et profitez vous de ces journées pour faire des choses inhabituelles ? A quelle fréquence avez-vous aujourd’hui ce type de journée ?

    21H40, allez, au lit 🙂

    1. Bonjour Azur,
      Bien toujours ses sensations vertigineuses, comme si je manquais d’équilibre. Assez fatiguée malgré 8 h de sommeil. Et la nausée ! Super pr faire classe… Très désagréable mal être, rien envie de faire, ça tangue… Et si c’était la theanine…. Je l’avais commencée en même temps que inositol…
      Alors, je n’ai jamais de bons jours entiers, seules qq plages moins pénibles à correctes. Je prends sur moi s’il est question de faire une activité qui sort de l’ordinaire ( enfin, je ne force pas non plus si j’en suis vraiment incapable). Je suis parvenue à faire randonnées à vélo ( 25 kms..), à pied ( 10 ms pas facile) . J’apprécie certaines fois les sorties resto /ciné. J’ai fait un peu de ski l’hiver dernier, dur aussi .
      Aujourd’hui, j’ai l’impression d’avoir une maladie organique plus que psychique. Quelle variabilité d’un jour à l’autre, ça me déconcerte depuis le début. Impossible de nager aujourd’hui par ex.Je ne ressens pas de stress ( enfin si le stress d’être mal), mais pas de tensions… Je vais essayer de voir ce qu’en pense mon homéopathe même si au fond, je pense que c’est cette fichue anxiété/dépression … C’est fou… D’ailleurs en plus des compléments, j’ai aussi ce ttt homéopathique…. Je vs dirai pr votre lien hypnose, merci …
      Pr la vitamine d, de nombreuses études ( santé naturelle) montrent qu’il faut se supplémenter bcp. D’autant plus que je vis ds le Nord.
      Faudrait que je commence ces courbes, un peu la flemme.. Surtt aujourd’hui..
      Du coup, vs l’aurez compris, pas le moral…
      Ça ira mieux demain j’espère…
      Et vs ?? ( j’espère que vous allez bien, c’est encourageant en plus).

  24. Re,

    Bien je connaissais cette séance d’hypnose, très parlante pour moi. La première fois, j’avais même été débordée par l’émotion. Et oui l’enfance… ça vous parle aussi ?
    Bon pour mon mal être accentué, j’ai une nouvelle piste : mon homéopathe m’a décelé une réactivation virale CMV (sachant que je savais que j’avais aussi un herpès, à moins qu’il y ait confusion : sa façon de diagnostiquer étant assez particulière ). D’où cette sensation d’état grippal…
    La rhodiola serait à nouveau disponible sur le site ce soir…
    See y@u s@@n

  25. Bon, pas cool, mauvaise journée… 🙁

    Nausée et vertige, que du bonheur. Vous semblez avoir des doutes sur votre état, TAG ou pas ? Cependant, ce que vous me décrivez comme somatisation relève bien de l’anxiété et de ses comorbidités. Ressentez-vous de l’anxiété dans la journée, une forme de peur latente qui vous occupe l’esprit avec des variations entre le “pas bien je ne sais pas pourquoi”, et la panique, les phobies ?

    Pour la Théanine, je ne saurai vous dire, c’est possible. Tout cela amène des interrogations. Un médecin vous a t il diagnostiqué en TAG depuis 1 an ? Vous n’avez pas de journée “calme” de façon cyclique, vous êtes donc encore dans le creux de la vague. Il faut continuer vos efforts, ne pas lâcher. Je connais bien aussi ce sentiment de vide mental, d’absence d’énergie, de lassitude, ça fait mal et c’est usant. Mais cela finira par passer. Si vous ne remontez pas la pente, surtout prenez rdv avec votre médecin, voire un psychiatre pour trouver de nouvelles solutions.
    Si possible ne restez pas seule d’un point de vue thérapeutique. Voyez pour avoir un rdv 1 fois par mois avec un médecin ou un thérapeute, échanger, faire un point.
    Faites des poses aussi dans les plantes et complément alimentaires, arrêter certaines prises 1 semaine, 10 jours, avant de reprendre. On en a déjà parlé, mais voyez pour remettre à plat votre protocole de soin (phyto / micnutrition).
    Avez-vous des enfants en bas âges qui accaparent votre énergie ?

    Vit D, oui sur le principe, mais attention aux doses. On vit très bien sans, je n’en n’ai jamais pris jusqu’à maintenant sans aucun problème. Bon, le Nord il y a moins de soleil, mais quand même. Je suis pour ma part dans l’Ouest, pas loin de la côte atlantique, les ballades en bord de mer ça fait du bien 🙂

    Le moral est en berne, prenez votre temps, tant pis pour le sport, c’est une journée sans. Demandez, exigez :), un massage de votre conjoint… Mettez vos écouteurs, et passez vous un son de pluie qui tombe un jour d’orage, durant 30 mn. Dînez léger, un bon bain chaud,, un livre et au lit… Je ne sais plus si vous prenez du Millepertuis ?

    de mon côté tout va bien, journée avec faible anxiété et moral ok. Je fais une pose Griffonia de 10 jours.

    Fichier Ytube hypnose : j’avais trouvé cette séance particulièrement juste, et appelant à avoir de la compassion pour soi, pour cet enfant intérieur, et pas de la colère contre la “maladie”. Cela dit bcp de chose sur le lâcher prise…

    Herpès : bon, pas de bol, mais logique… votre état diminue votre système immunitaire, donc le fait d’attraper un virus lambda augmente… Votre homéopathe est également docteur en médecine ?

    Ce n’est pas grave si vous ne notez pas aujourd’hui, vosu pouvez aussi mesurer à la semaine. Ce qui est important c’est d’avoir des données factuelles, et pas seulement un ressenti de son état, car votre cerveau est en mode émotionnel et donc altéré, ce que vous pensez est déformé…

    On s’accroche, la journée a été mauvaise mais elle vous rapproche de la sortie. C’est un combat dans le temps, chaque journée qui passe est une victoire, et à un moment, les choses basculeront vous verrez, mais c’est long et les gains sont petits…

    1. Bonjour Azur,

      je suis en attente de modération alors je continue un peu ici…
      Concernant le diagnostique, mon homéopathe (Diplômé en médecine générale et surtout mon sauveur pour Lyme) m’a indiqué (par test )que j’avais des blocages émotionnels qui perturbaient mon système nerveux. (hier il m’a diagnostiqué une infection dû à la réactivation cytomégalo virus, un cousin de la mononucléose pr faire simple).Le psychiatre lui parle de trouble de l’anxiété. un autre Docteur kinésiologue et osthéopathe de spasmophilie. Mon dr de trouble anxio dépressif… Bref… En tout cas, je n’ai pas de grandes peurs, juste celle de ne pas guérir et de ne pas faire face. Après il est vrai que j’évite transport en commun et magasins bombés car je ne m’y sens pas bien. Il est vrai aussi que je me mets ds ma bulle car trop fatiguée, n’arrive plus à recevoir pour des dîner car trop de préparation = stress car trop fatiguée pour, alors que j’adorais ça. Mais j’aime aller au resto, au ciné, à la plage (moi aussi suis en bord de mer)… Je n’ai pas cette impression de peur que qqch de grave n’arrive. Mon anxiété, je la trouve surtout physique mais je sais qu’elle est inconsciemment psychique. Connaissez vous le test pour connaître ses neurotransmetteurs défaillants ? moi c’est un peu tous ms modérément (d’où mon idée de prendre aussi l tyrosine).
      D’ailleurs la rhodiola a été approvisionnée chez sunday. ils sont sérieux !(m’avaient répondu). J’avais vu qu’il fallait faire des pauses de plantes et allais vs poser la question 😉
      Un peu mieux qu’hier (j’étais plus “fonctionnelle” en classe, moins de déséquilibre, pas de nausée ni de céphalée, plus d’énergie) : le fait de savoir que j’ai une maladie organique qui appuie sur mon anxiété doit me rassurer qq part (j’ai aussi un traitement homéo à prendre sur une semaine pr ce virus).
      Enfin, je vais qd même me mettre en pause avec une petite séance d’hypnose + cohérence cardiaque (tiens j’en n’avais pas parlé de ça vs connaissez je suppose !) (je suis qd même qq peu fatiguée et tjs tremblante). petite marche prévue ce soir… qq copies à corriger… un peu de ménage, le dîner et voilà au lit tôt (comme d’hab…) (c’est bien pour moi ;)) du coup moral un peu mieux aussi . Comme déjà écrit, il y a une grande variabilité d’un jour à l’autre, je ne sais pas pr vs ? avec une moyenne vers l’amélioration, je crois (très lente).
      Ces écrits sont thérapeutiques, j’ai l’impression aussi ;p
      ah oui j’ai deux garçons 10 et 12 ans en garde alternée. (enfin un seul à moi). Ils se gèrent qd même mieux qu’il y a qq années mais oui ça pompe de l’énergie (idem en classe d’ailleurs !).
      Et vous ? des enfants ? Votre journée ? Nous adorons la côte Atlantique et y passons souvent nos vacances. Vs avez de la chance. Où exactement si ça ne vs gène pas ?

  26. Oui dsl, j’avais oublié que les 1er messages doivent passer par la modération avant que les posteurs puissent publier librement, je viens d’autoriser les messages et normalement vous devriez pouvoir poster sans problème maintenant.

    Je continue sur le forum.

  27. Salut Azur,

    C’est parce que je suis connecté aussi et que je l’ai accepté, je viens de faire un nouveau message, pour expliquer les problèmes techniques.

    Maintenant j’ai remis la possibilité de s’inscrire sur le forum, une fois inscrit le 1er message passera par la modération (c’est pour éviter les spams) et ensuite vous pourrez poster comme vous voulez.

    1. Bon, je viens de faire un autre test, et même inscrit et identifié, mon message est en attente de modération. mais je comprends que vous n’ayez pas que ça à faire ! On va trouver une autre solution avec Aurélie !

  28. Salut,
    Comme je l’expliquais, une fois inscrit, vos messages passent par la modération une fois et ensuite c’est bon, donc maintenant que vous êtes inscrites et que je viens d’approuver vos messages cela devrait marcher !

  29. Bonjour Azur,

    comment allez-vous ? je n’ai pas trop compris si l’autre blog était dorénavant fonctionnel et si vous aviez écrit suite à mon post du 27 ?
    Bien à vous

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.