10 méthodes naturelles pour éliminer les métaux lourds

10 méthodes naturelles pour éliminer les métaux lourds

Voici dix méthodes naturelles pour éliminer les métaux lourds qui nous empoisonnent quotidiennement et qui sont responsables d’un bon nombre de nos maladies autant physiques que psychologiques.

Les métaux lourds toxiques tel que l’arsenic, le cadnium, le plomb, le mercure et l’uranium sont omniprésentes dans l’environnement, ils polluent notre corps quotidiennement.

Les éliminer permet de nous booster autant mentalement que physiquement.

Voyons d’abord quels sont ces poisons et comment ils nous contaminent :

Métaux lourds : intoxication au mercure

Sources de l’intoxication au mercure

Amalgame dentaire, fruits de mer (poissons et autres), produits cosmétiques, pesticides, peintures, plastiques, fongicides, Assouplissants, adhésifs, cire pour plancher/cires, les laxatifs, les suppositoires, tatouages, teintures capillaires, batteries, thermomètres au mercure, chemtrails, etc.

Symptômes associés à l’intoxication au mercure

Fatigue, faiblesse musculaire, vertiges, hypertension artérielle, , nervosité, de l’engourdissement, picotement dans les mains ou les pieds, douleur à la poitrine, irrégularités du rythme cardiaque, troubles gastriques, migraines chroniques, manque de coordination, restriction de champ visuel, bourdonnements d’oreilles, troubles de l’audition, respiration irrégulière ou peu profonde, troubles du langage, tremblements, goût métallique dans la bouche, les parasites, rhumes fréquents, fièvre, et troubles de la mémoire.

Maladies et troubles associés à l’intoxication au mercure

Sclérose en plaques, maladie de Parkinson et d’Alzheimer, maladie de Lou Gehrig ou ALS, SIDA, anémie, les allergies, anorexie, arthrite rhumatoïde, asthme, cancer, épilepsie, Epstein Barr (le syndrome de fatigue chronique),candidose, hypertension, insomnie, maladies des reins, névrite, paralysie, et beaucoup plus.

Métaux lourds : intoxication au plomb

Source de l’intoxication au plomb

Colorants, l’essence, le plomb peinture, vieille plomberie, poterie, insecticides, fumée du tabac, textiles, ferraille, échappement de voitures, les conserves les jus de fruits, les batteries de voiture, les crayons, teinture pour cheveux, pollution de l’air, mascara, fusion de plomb, chemtrails, etc.

Symptômes associés à l’intoxication au plomb

Douleurs abdominales, douleurs osseuses et musculaires, ligne bleue-noire près des gencives, maladresse, confusion, constipation et/ou de la diarrhée, l’instabilité émotionnelle, maux de tête, hypertension, insomnie, somnolence, perte d’appétit, goût métallique, faiblesse musculaire, nervosité, nausées et perte de poids.

Maladies et troubles associés à l’intoxication au plomb

Trouble du déficit de l’attention, trouble du déficit de l’attention avec hyper-activité, l’alcoolisme, l’anémie et la goutte.

Métaux lourds : intoxication à l’aluminium

Sources de l’intoxication à l’aluminium

Canettes de boissons gazeuses, batterie et ustensiles de cuisine, fromages, levures, déodorants, farine blanche, eau du robinet, antiacides de l’estomac, dentifrice, laxatifs, feuilles d’aluminium, pièces de voiture, d’échappement d’automobiles, bière, filtres à cigarettes, colorants artificiels, amalgames dentaires, produits laitiers et vaccinations.

Symptômes associés à l’intoxication à l’aluminium

Constipation, hyperactivité, allergies, problèmes de mémoire, ulcères, etc.

Maladies et troubles associés à l’intoxication à l’aluminium

Polyarthrite chronique évolutive, maladies auto-immunes, maladie d’Alzheimer, problèmes de mémoire, épilepsie, problèmes cardiaques, maladies des reins,ostéoporose, la maladie de Parkinson, schizophrénie, SIDA, etc.

Métaux lourds : intoxication à l’arsenic

Sources de l’intoxication à l’arsenic

Eau du robinet, café, pollution industrielle, émissions de gaz d’échappement, pesticides, herbicides, détergents ménagers, pollution de l’air, fruits de mer, sel, ville eau du robinet,eau, le vin, etc.

Symptômes associés à l’intoxication à l’arsenic

Douleurs abdominales, confusion, constipation et/ou de la diarrhée, étourdissements, somnolence, œdème, perte de cheveux, maux de tête, perte d’appétit, douleurs nerveuses, maux de gorge, faiblesses.

Maladies et troubles associés à l’intoxication à l’arsenic

Dermatite, arthrite, arterioscléroses, leucémie, SIDA, anorexie, cancer du foie, cancer du poumon, cancer de la peau, épilepsie, gastro-entérite, hypoglycémie, névrite, etc.

Métaux lourds : intoxication au cadmium

Sources de l’intoxication au cadminium

Fumée de cigarette, tabac, café, essence, acier des casseroles, des tuyaux métalliques, eau du robinet, caoutchouc, engrais, alliages dentaires, batteries, bonbons, céréales raffinées, colas, cuivre raffiné, fongicides, céréales raffinées, plastiques, marijuana, lait évaporé, huile de moteur, huîtres, peinture, pesticides, aliments transformés et boissons gazeuses, produits pharmaceutiques et drogues récréatives.

Symptômes associés à l’intoxication au cadminium

Maux de tête, problèmes de cœur, l’anémie, l’hypertension artérielle.

Maladies et troubles associés à l’intoxication au cadminium

Retard mental, maladies des reins, bronchite et cancer (vessie, l’œsophage, larynx, poumon, bouche, pharynx, prostate et estomac).

Métaux lourds : intoxication au cuivre

Sources de l’intoxication au cuivre

Suppléments minéraux, l’eau dure, produits chimiques des bains à remous et piscine ustensiles de cuisine, pilule contraceptive et autres médicaments à base œstrogènes, stérilet en cuivre, matériaux dentaires, supports et bijoux, ustensiles de cuisine, tuyauterie, fongicides, émissions industrielles, insecticides, huîtres, le chocolat, réfrigérateurs (en particulier ceux produisant des glaçons, l’eau de certaines villes, et l’eau des puits.

Symptômes associés à l’intoxication au cuivre

Anémie, goût amer, dépôts sur la cornée des yeux, dépression, diarrhée, troubles de la digestion, l’eczéma, excitabilité, durcissement de la peau, l’hypertension artérielle, hyperactivité, insomnie, irritation nasale, nausées.

Maladies et troubles associés à l’intoxication au cuivre

Arthrite, athérosclérose, problèmes rénaux, dysfonctionnement du foie, troubles mentaux, schizophrénie et tuberculose.

10 méthodes naturelles pour éliminer les métaux lourds de votre organisme

Bien qu’il ne soit pas possible de complètement éviter l’exposition à ceux-ci, il existe plusieurs manières sûres, naturelles et des produits abordables pour nous aider à détoxifier et éliminer ces toxines de notre corps.

Certains de ces produits peuvent facilement être trouvés et consommés quotidiennement, ils devraient faire partie de votre régime alimentaire.

1) Bentonite (Argile) – (Montmorillonite)

L’argile bentonite (encore appelée argile verte montmorillonite) est une forme de poussière volcanique qui a la capacité de retirer physiquement du corps jusqu’à 25 fois son poids en impuretés au travers d’un processus appelé adsorbtion (différent de l’absorption).

La bentonite a des propriétés laxatives et contient de hauts niveaux de fer, magnésium et silicone.

Disponible en deux formes (sodium and calcium) l’argile bentonite est utilisé dans le ciment, la céramique, le traitement de l’acné, masque d’argile, litière pour chat pour éclaircir le vin.

Les grades supérieurs d’argiles peuvent être ingérés tandis que les grandes inférieurs sont seulement utilisables par voie externe – le réel bienfait de ces derniers est souvent mitigé pour ne pas dire douteux.)

2) Fucus (algue marine) – Fucus vesiculosus (Fucaceae)

Le fucus est un type d’algues marron peuplant les océans Atlantique et Pacifique.

La tige est utilisée comme médicament tandis que le thallas (cosse remplies d’air) aide les algues à flotter.

Contenant des composants actifs en iode, fucoïdane, acide alginique et de phénols en quantités variables basées sur l’eau où il a grandi, le fucus est utilisé pour soulager les brûlures d’estomac et pour stimuler à la fois le système immunitaire et la thyroïde.

Le fucus a également des propriétés antibactériennes et anti-inflammatoires.

3) Algues bleu vert (cyanobactérie) – Anabaena sphaerica (Cyanophata)

Les algues bleu verts (avec les algues vertes comme la Chlorelle) contiennent de la chlorophylle qui est un antioxydant et pigment vert foncé.

Les bactéries comme les coliformes fécaux ne peuvent pas coexister avec la chlorophylle, ce qui permet de garder l’eau douce claire.

Les algues contiennent non seulement presque toutes les vitamines et minéraux nécessaires, mais ont également pour effet d’accroître l’oxygène tout en réduisant l’azote et le carbone.

La Chlorelle est connue pour se à lier aux métaux lourds pour à la fois détoxiquer le corps et les retirer.

Des Études menées au Japon après les catastrophes nucléaires d’Hiroshima et de Nagasaki en 1945 ont montré que 8 grammes de Chlorelle consommées quotidiennement multipliaient par cinq les quantités d’uranium, de plomb et de cadmium éliminés par le corps des personnes irradiés.

4) Baradane (racine) – Arctium lappa (Compositae)

Puissant épurateur de sang , la racine de bardane enlève les métaux lourds comme le mercure ainsi que d’autres toxines.

Contenant jusqu’à 45 % d’inuline ainsi que de l’arctiopicrine, de l’arctiine, des tanins et de l’huile volatile, la bardane est utilisée pour traiter des affections cutanées comme l’acné.

La bardane aide à purifier le foie et est utilisée comme un traitement naturel du cancer .

La bardane a également des propriétés antibactériennes, antimycosique et anti-tumeur.

5) Coriandre (feuille et tige) – Coriandrum Sativum (Umbelliferae)

La coriandre contient des antioxydants suivants: camphre, carvone, elemol, géraniol et limonène.

Pouvant être utilisé comme désodorisant naturel, la coriandre soulage des nausées, indigestions et ballonnements.

La consommation de coriandre (notamment les graines ) permet de réduire le cholestérol et taux de sucre dans le sang.

La coriandre tue la salmonelle et supprime les métaux lourds comme le mercure dans l’organisme.

La coriandre a des propriétés anti-inflammatoires et antibactériennes et peut être facilement cultivées dans le jardin /potager familial. 6)

6) Éliminer les métaux lourds avec l’ail – Allium Sativum (Liliaceae)

L’ail contient l’antioxydant appelé allicine, qui est formé à partir de : l’alliine et l’allinase lorsque les gousses sont écrasés.

L’ail contribue à réduire la tension artérielle et le cholestérol tout en nettoyant le foie.

Offrant des bienfaits uniques pour la santé lorsqu’il est consommé crû plutôt que cuit ou (et non âgé), l’ail a des propriétés antivirales, antibactériennes, antimicrobiennes et antifongiques.

7) Éliminer les métaux lourds avec le glutathion (GSH)

Le glutathion est un type de chaîne d’acide aminé appelé un tripeptide.

Le glutathion module l’ordre de vie de la cellule, au cours d’un processus appelé homéostasie.

Le glutathion est essentiel pour l’élimination des toxines environnemental car il détoxifie le corps des carcinogènes (en particulier l’arsenic) et aide le corps à éliminer les métaux lourds comme le cadmium, le fer et le mercure.

Cela aide le métabolisme et le système immunitaire en retirant le poids mort.

Le glutathion a propriétés antioxydantes.

8) Oignon – Allium Cepa (Liliaceae)

L’oignon contient l’antioxydant quercétine.

L’oignon soulage les symptômes d’allergie et la congestion tout en contribuant à réduire le cholestérol.

L’oignon peut traiter et prévenir la cataracte, l’athérosclérose et des maladies coronariennes et contribue à éliminer les métaux lourds dans le corps.

L’oignon a des propriétés antimicrobiennes.

9) Éliminer les métaux lourds avec le selenium (Mineral)

Le sélénium est un oligoélément essentiel qui fonctionne comme antioxydant et contribue à un système immunitaire sain.

Nécessaire dans des quantités remarquablement faibles (l’apport journalier recommandé est mesuré en millionièmes de gramme), le sélénium est hautement toxiques en quantités plus importantes.

Le sélénium a de puissants effets anti-cancer et est connu pour aider à se désintoxiquer le corps et retirer les métaux lourds, notamment le mercure.

10) Éliminer les métaux lourds avec la zeolite (Mineral)

Différentes études ont mis en exergue que la zéolite possède une affinité élevée pour piéger le plomb, le cadmium, l’arsenic, le mercure et d’autres métaux potentiellement dangereux.

La zéolite semble éliminer les toxines dans un ordre particulier.

Durant les premières semaines, elle élimine les métaux lourds ci-dessus mentionnés ; ensuite elle élimine les toxines de seconde urgence, à savoir les pesticides, les herbicides et les plastiques.


Voir aussi :

Protocole pour combattre l’intoxication au mercure par le Dr Mercola

L’Iode et ses vertus : énergie, détox, mémoire…

Danger des déodorants, pensez au bicarbonate de soude

[Total : 4    Moyenne : 4/5]

Ne loupez pas les prochains articles, abonnez-vous gratuitement !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.