Home /

Stress anxieté, les...
 

Stress anxieté, les méthodes pour retrouver une vie normale  

  RSS
se-booster
(@se-booster)
Membre Admin

Pour partager sur les compléments alimentaires, l'hypnose et autres techniques de santé pour lutter contre le stress et l'anxiété.

Vous pouvez aussi voir nos principaux articles sur le sujet :

Les 3 traitements naturels vraiment très efficaces contre le stress et l'anxiété


Inositol, la vitamine B qui peut remplacer les anxiolytiques et les antidépresseurs


Enfin un produit naturel très efficace pour lutter contre le stress et l’anxiété : l’Ashwagandha concentré ou Sensoril


Soigner l’anxiété avec son magnétisme et l’Access consciousness bars

This topic was modified Il y a 1 mois by se-booster
This topic was modified Il y a 2 semaines 2 times by se-booster
Quote
Posté : 24 novembre 2018 1 h 45 min
se-booster
(@se-booster)
Membre Admin

Je recopie ici certains commentaires de l'article : https://se-booster.com/inositol-vitamine-b-remplacer-anxiolytiques-antidepresseurs

aurélie :

Et vous qu’avez-vous essayer hormis les compléments alimentaires, d’un point de vue “thérapies” ?

AZUR : En 1 an, pas mal de chose… ????

TCC : seul avec des livres. Intéressant, mais difficile à mettre en oeuvre les mauvaises journées…
EMDR : pas de résultat
Hypnose : du mieux.
Acupuncture : du mieux
Sophrologie : pas de résultat
Shiatsu : pas de résultat

Et vous ?
Quand se déclenche votre état d’anxiété ? dès le matin au réveil, dans la journée si événement contrariant, le soir uniquement…

aurelie :

moi emdr : rien
– hypnose : déjà dit (je viens de commander des nouvelles séances)
– kinésio : en cours, lent pr moi
– yoga
– cohérence cardiaque…
– acupuncture : ne sais pas dire

Mon anxiété apparait n’importe qd, peut être moins présente le soir.
J’ai plus d’énergie le soir, en général.
Vs allez mieux auj ?
moi plus de douleurs abdominales ms vertiges et un peu céphalées. fatiguée… comme d’hab…

ah oui tests d’intolérances alimentaires (très chers) aussi et je fais dc très attention à mon assiette pour réparer mes instestins.
attentions aussi aux ondes…

Avez-vous des vertiges, des pbs de concentration, de mémoires, des tremblements ?

où prenez-vs la rhodiola ?

en combien de temps agit le griffonia ?

AZUR :

Rhodiola : sur sunday natural / https://www.sunday.fr/ (production allemande), excellent produit, très bonne garantie de pureté des ingérdients, peu connu en France… J’y prends aussi du Griffonia en plus de Fenioux.

Griffonia : il faut compter +/- 10 jours, à priori peu de risque d’effet secondaire. J’ai eu une vrai amélioration sur la stabilité du moral (moins de jour en berne), et baisse de l’anxiété. Attention rien de miraculeux, mais un petit mieux appréciable qui dans mon cas a fait la différence, associé au Millepertuis dans un premier temps, + Magnésium et B6 !

Alors, dans les symptômes somatiques sympathiques… : tremblements oui au moment des crises, cela est dû au décharges d’adrénaline. Vertige, non . Nausée, oui, fréquentes le matin (déréglement gastrique le corps diminuant cette activité afin de moins consommer d’énergie…), Concentration et mémoire : oui au début (après quelques oublis ennuyeux je notais sur des papiers pour être certain de ne rien oublier…), mais cela s’est estompé avec le temps. Etat énergétique très variable au cours des journées, mais souvent lié au nombres d’heures de sommeil et au niveau d’anxiété de la journée. Alors, je faisais des siestes dès que possible….

Autre point, souvent cité dans les ouvrages écris par des américains : la foi ! je suis croyant pratiquant et cela m’a bcp aidé aussi bien la méditation en prière que la philosophie chrétienne sur la vie et la souffrance, une lumière les jours très difficiles !

aurélie :
merci pr vos sources, je vais commander : quelle quantité la rhodiola ? (en fait j’avais déjà essayé tout ça au début ms bon… lyme) Je prends aussi du millepertuis dosé en hyperforine et hypéricine ms américain, vs m’avez mis le doute, j’ai gouté en ouvrant une gélule, un bon goût d’herbe ! ???? …
je pense, en espérant ne pas être maladroite être tombée plus bas que vs, d’ailleurs au début, physiquement, j’étais très très abattue, en grande détresse physique, mon corps avait 80 ans, même me baisser était douloureux. Evidemment incapable de travailler. J’ai vraiment “brûler”. Mon cerveau fonctionne encore au ralenti, mais c’est mieux qd même ! il m’est arrivé de ne plus savoir faire un chèque, envoyer un SMS… Le pb c’est que l’infection (lyme) était également présente… maintenant j’arrive à écrire ???? la preuve !! (bon avec des fautes encore). J’ai eu des nausées aussi, je n’en ai plus (pr l’instant…), car les symptômes évoluent sans cesse. Parfois j’ai peur d’avoir été trop “consumée” et que ce soit irréversible… C’est pénible d’être autant fatiguée en dormant 7 h/8 h, voire plus (ou moins) depuis aussi longtemps et en me reposant de surcroît ds l’après-midi.
Pour votre foi, je vous envie, je sais que cela peut être très salvateur, mais ce n’est pas ds mon éducation… J’ai aussi fait de la méditation de pleine conscience, bon ce n’est pas facile pr moi de m’y tenir. Mais je comprends pourquoi cela peut être bénéfique.
Vous êtes vraiment sur la bonne voie !
Où habitez-vs ? et quel âge avez-vs ?

RépondreQuote
Posté : 24 novembre 2018 2 h 23 min
 Aurelie
(@Aurelie)
Anonyme

Ok, bien vu. Du coup, pourriez vs repondre a mes suestion precedentes svp. Aussi concernant le griffonia, vous avez pris 4 gel des le debut ? ( ne parviens pas a faire les accents, en travaux ?? ?)

RépondreQuote
Posté : 24 novembre 2018 8 h 38 min
 Aurelie
(@Aurelie)
Anonyme

Questions sur la rhodhiola notamment 

RépondreQuote
Posté : 24 novembre 2018 8 h 39 min
 AZUR
(@AZUR)
Anonyme

@Aurélie,

suite----

Rodhiola : bon, dommage pour la rupture. Sinon vous pouvez essayer https://www.laboratoires-fenioux.com/rhodiola-G709/fr. Dose, environ 400 mg / j, mais cela peut être un peu plus. Cette plante est une adaptogène, cela signifie qu'elle réalise un travail de fond, donc on ne doit rien attendre en terme d'amélioration immédiate. Elle va aider, modérément, à soutenir le corps et à permettre une meilleur adaptation au stress, vis des actions sur les surrénales et les neurotransmetteurs. C'est un travail sur 6 mois voir plus. La pharmacopée Russe, conseille de faire des pauses de traitement toutes les 3 à 4 semaines (arrêter la prise durant 1 semaine)...

Millepertuise : si votre poudre sans bien la plante et pas rien, c'est plutôt bon signe. Après, difficile de se prononcer. Sinon, pour cette plante il existe 1 seul produit référencé dans le VIDAL, vendu en pharmacie sous le nom de MILDAC ( https://eurekasante.vidal.fr/medicaments/vidal-famille/medicament-gp1897-MILDAC.html). Seul phyto de ce type référencé par la pharmacopée française.

Vitamine D, oui très bien, mais : 1/favorisez la D3, 2/ attendez un peu, plutôt fin décembre, janvier pour commencer les prises. Cette vitamines est intéressantes lorsque la luminosité naturelle devient très faible. Attetion au dose, la D n'est pas hyposolulble...

RépondreQuote
Posté : 24 novembre 2018 10 h 42 min
 AZUR
(@AZUR)
Anonyme

"sent" et pas" sans" 🙁

RépondreQuote
Posté : 24 novembre 2018 10 h 43 min
 AZUR
(@AZUR)
Anonyme

Je vois que vous avez, ou avez eu, une forte somatisation. Ce ne fut effectivement pas mon cas, j'avais de nombreuses douleurs mais principalement abdominales et globalement gérable. Mais, chacun réagit différemment. J'ai rencontré 2 personnes qui ont gardé la chambre durant plus de 2 mois étant dans l'incapacité physique et mentale de faire quoi que ce soit, un cauchemar aussi pour les conjoints... Il est claire que l'association d'une seconde maladie, ici Lyme, n'a fait qu'empirer les choses, pas cool ! 

 

Cependant, il ne faut pas désespérer, en fait le corps va se traiter seul, et notre rôle est de le soutenir. Les médicaments ne font pas autre chose, mais avec des moyens très puissants parfois trop... Mais il faut être conscient que ce processus est très très long. La phyto, le sport, la méditation, sont des soutiens, au corps et à l'esprit. Après, il faut aussi apprendre, ou réapprendre, à analyser une situation, à reprogrammer nos schémas mentaux, à réussir à gérer nos émotions. Et là encore, on parle en années et pas en mois...

Le plus délicat est qu'il faut gérer les problèmes 1 par 1 par ordre d'importance. Ainsi, les médecins s'attaquent souvent en premier au sommeil. Tant qu'un sommeil à minima réparateur n'est pas obtenu, il est difficile d'agir sur le reste. C'est pour cela qu'en termes de phyto, il ne faut pas trop chercher à tout mélanger et attaquer tous les fronts à la fois... 1 plante adaptogène, et 2 plantes pour un traitement plus immédiats doivent suffire sur un premier cycle de 3 à 5 mois. Accompagné de vitamines, magnésium et Oméga 3. Une fois certains symptômes diminué, on change pour traiter d'autres points.

RépondreQuote
Posté : 24 novembre 2018 10 h 56 min
 AZUR
(@AZUR)
Anonyme

Si vous tremblez fréquemment, c'est très probablement dû à une production d'adrénaline trop soutenue... Ce qui en plus va produire du Cortisol qui a haute dose est un poison pour le corps. Vos surrénale doivent être épuisées... Vous devez chercher à résoudre ce point qui me semble sensible, et probablement à l'origine d'une partie de vos douleurs (Cortisol).

Mes conseilles : 1/ allez voir votre médecin, et demandez lui un test sanguin pour mesure votre taux de Cortisol, histoire d'y voir clair... 2/ voyez avec lui si vous pouvez prendre des bêtabloquants type Propranolol. Ce médicament, qui lutte conte l'hypertension artérielle et la tachycardie, en fait bloque les récepteur d'arenaline. Il supprime tous les tremblement et limite les actions du réseau sympathique (celui qui emballe le corps). A priori, il devrait vous donner une posologie de 2 x 20 mg par jour, peut être moins. C'est très efficace. Cela devrait vous permettre de calmer votre corps, cela sur 2 ou 3 mois. 3/ cherchez des plantes qui régule les surrénales et la prod d'adrenaline, comme la Passiflore. 4/ l'activité sportive permet d'évacuer le surplus de tension et d'adrénaline / 

Cela peut être un objectif à se fixer après une stabilisation du sommeil. Prenez des notes chaque jour, donnez une note (de 0 à 10) à votre état énergétique, vos tremblements, votre anxiété. Et voyez ce que cela donne !

RépondreQuote
Posté : 24 novembre 2018 11 h 08 min
 AZUR
(@AZUR)
Anonyme

Je continu 🙂 je suis à la maison au calme ce matin...

Foi : oui, je sais que ce n'est pas le cas de tout le monde. Mais, il faut bien comprendre que nous sommes un corps, un esprit et une âme. A peu près toutes les philosophie humaine antique et moderne sont d'accord sur ce point. La maladie implique de soigner les trois, sinon, c'est la rechute assurée. Le mot foi vient du latin fides qui veut dire confiance, bref rien de magique. En qui puis-je avoir confiance, une confiance métaphysique. Et la foi il faut la chercher, l'entretenir. Elle nécessite de l'étude. Bon, enfin, vous faites comme vous le coulez. Mais, vous pouvez 1/ faire une grande ballade en pleine nature et essayer de voir ce qui vous relie à la nature, à l'univers, le sens de tout cela, la logique de tout cela. 2/ lisez 1 Evangile, celui de ST Luc est le plus facile, ce n'est pas très long, moins de 100 pages. Cela raconte la vie et les enseignement d'un homme Jésus qui a vécu il y a 2000 ans et dont on parle encore. Cela peut ce lire comme une simple histoire. Prenez ce temps de méditation, et voyez si cela vous parle, vous inspire, fait vibrer qque chose en vous.

Les 3 partis de notre être s'influence, l'effet placébo est bien connu et mesuré : l'esprit agit sur le corps. Et bien il en va de même pour l'âme, quand elle est en paix, cela agit sur le corps et l'esprit. Parfois, le mal être que l'on ressent, les douleurs, provient d'un déséquilibre corps, esprit, âme....

 

Bref, quoiqu'il en soit et quelque soit votre perception des choses, c'est peut être le moment de réfléchir sur ces sujets, de lire, de s'ouvrir, de comprendre.

 

Pour ma part, la médiation mindfulness que j'ai essayé plusieurs mois avec des applis et en sessions ne m'a pas apporter grand chose... Beaucoup de promesse, mais finalement, même si cela n'est pas désagréable il restait un sentiment de vide. J'ai trouvé plus de réconfort et un moyen de baisser la pression ponctuellement, lors de prières seul dans une église, pdt 15 ou 20 mn, une façon de se recentrer. Idem lors de retraite en abbaye au calme, en silence, durant 1 WE. C'est un super moyen de s'isoler de toute source de stress. En plus, les lieux sont paisibles et souvent très beaux. Je trouve que la beauté, l'art, est un acte de foi qui élève et apaise ! 

 

RépondreQuote
Posté : 24 novembre 2018 11 h 20 min
 AZUR
(@AZUR)
Anonyme

Comment allez-vous aujourd'hui ?

Quel est exactement votre programme phyto et micro-nutrition actuel ?

Avez-vous suffisamment de soutien de votre entourage (conjoint, famille, amis) ?

Pensez-vous avoir eu des améliorations depuis 6 mois ?

RépondreQuote
Posté : 24 novembre 2018 11 h 23 min
se-booster
(@se-booster)
Membre Admin
Posté par: @AZUR

Idem lors de retraite en abbaye au calme, en silence, durant 1 WE

Bon le message est ancien, mais comment cela se passe pour faire des séjours dans les abbayes ?

Est-ce qu'il faut suivre des règles spéciales ?

Est-ce qu'il faut payer, si oui combien pour une semaine par exemple ?

Et est-ce qu'il faut être chrétien ?

Car effectivement cela doit faire du bien de se retrouver au calme dans un vieux bâtiment, sans télé, wifi ou électronique j'imagine, juste revenir à la simplicité pour pouvoir méditer.

 

RépondreQuote
Posté : 12 août 2019 16 h 08 min

Laisser une réponse


 
Preview 0 Revisions Saved
Share:

Veuillez Connexion ou Inscription