Dual n back, un jeu qui vous rend plus intelligent (scientifiquement prouvé)

Dual n back, un jeu qui vous rend plus intelligent (scientifiquement prouvé)

Des recherches ont prouvé que jouer 25 minutes par jour au Dual n back, permet d’augmenter de 40 % le taux de réponses exactes à un test de QI et développe l’intelligence générale.

Les recherches sur le Dual n back

En avril 2008 des scientifiques spécialistes du cerveau ont présenté un jeux qui d’après leurs recherches, a la capacité d’augmenter l’intelligence.

« Le point le plus important de notre travail est que nous pouvons montrer qu’il est possible d’améliorer l’intelligence fluide », a déclaré Martin Buschkuehl, chercheur en psychologie basée à l’Université de Berne en Suisse.

« On a supposé que l’intelligence fluide était immuable ».

L’intelligence fluide mesure comment les gens s’adaptent aux nouvelles situations et résolvent les problèmes qu’ils n’ont jamais vus auparavant.

L’intelligence fluide diffère de l’intelligence cristallisée, qui prend en compte les compétences et les connaissances acquises – comme le vocabulaire, la grammaire et les mathématiques.

Il n’est pas difficile, par exemple, pour des étudiants d’améliorer leurs scores de QI en s’entraînant à passer beaucoup de tests de QI.

Mais au final les étudiants s’améliorent pour faire des tests mais n’augmentent pas leur QI.

Et c’est là que la recherche de Buschkuehl, qui est parue dans le journal de l’Académie nationale des sciences des USA, prétend être révolutionnaire.

Dans un essai limité, lui et son équipe ont pu rendre 34 sujets beaucoup plus performant sur les tests de QI après les avoir entraînés au Dual n back.

Dans le cadre de l’intelligence fluide, les compétences acquises se transfèrent.

En conséquence, quelqu’un qui aura exercé son intelligence fluide sera capable de s’améliorer dans d’autres domaines, sans rapport immédiat avec l’exercice d’origine.

David Geary, professeur à l’Université du Missouri et auteur du livre « The Origin of Mind », qui n’a pas participé à l’étude, a déclaré que la formation dans un test ne génère généralement pas de gains sur un test différent.

« Le transfert est difficile à obtenir », a déclaré Geary.

«La formation à la tâche A n’améliore généralement pas les performances de la tâche B.»

Mais les sujets formés au Dual n back y sont pourtant parvenus, ils ont amélioré leurs scores sur un ensemble de questions de QI tirées d’un test allemand réputé plus difficile que les autres.

Initialement, les sujets ont répondu en moyenne à 10 questions correctement lors du premier test de QI.

Mais après l’entraînement du groupe sur le Dual n-back pendant 25 minutes par jour pendant 19 jours, ils ont en moyenne donné 14,7 réponses correctes, soit une augmentation de plus de 40%.

Un autre groupe participant au test, qui n’a pas été entraîné avec le Dual n back, n’a montré qu’une très faible augmentation de performance.

L’équipe de Buschkuehl postule que le Dual n-back améliore la mémoire de travail (combien d’informations on peut garder dans leur tête) ainsi que la capacité de contrôler l’attention du cerveau.

Les chercheurs ont effectué d’autres études plus récentes sur des adultes, en prenant des scans IRM de personnes entraînées.

Rappelons que l’IRM permet de mesurer la circulation du sang dans les diverses zones du cerveau.

Les enregistrements ont montré que les parties entraînées du cerveau étaient moins irriguées que celles qui n’avaient pas été exercées.

Ce résultat peut paraître étrange, mais c’est en fait tout à fait normal car le cerveau fonctionne à l’inverse d’un muscle.

Lorsque nous faisons du sport, les muscles les plus exercés reçoivent plus de sang mais lorsque nous affûtons une capacité cérébrale, celle-ci nécessite un apport sanguin réduit.

Ainsi, les bons musiciens utilisent-ils moins d’énergie pour jouer que les débutants.

Ces résultats laisseraient donc à penser qu’effectivement certaines zones du cerveau se retrouvent boostées par les exercices mentaux.

D’après le site Medical Xpress, la pratique du dual n-back aurait un effet secondaire assez intéressant.

Selon eux, les enfants entraînés au Dual n-back seraient moins attirés par des informations séduisantes, mais incorrectes, ils seraient en quelques sorte moins naïfs, moins manipulables.

Comment jouer au Dual n back

Son principe est simple, le jeux présente au joueur deux stimuli différents simultanément : l’un visuel, l’autre auditif.

Et le joueur doit les garder en mémoire pour détecter s’il se répètent.

Et il y a plusieurs niveaux de jeux, la partie commence en général au niveau 2 ou Dual 2-back (le n est pour number = numéro), qui demande a repéré les éléments visuels ou auditifs répétés sur 2 coups.

Voici le déroulement de 6 positions et six lettres, avec les exemples de résultat positif :

Dual n back, un jeu qui vous rend plus intelligent

À chaque fois que vous repérez la même position ou entendez la même lettre après 2 coups, vous devez cliquer sur une touche.

Par exemple : avec le jeux gratuit Brain Workshop, si la position est identique, vous devez cliquer sur A et si la lettre de l’alphabet est identique, vous devez cliquer sur L.

Dual n back, un jeu qui vous rend plus intelligent

À chaque fois que vous obtenez un score de plus de 90%, vous entendez les applaudissements et passez au niveau supérieur, Dual 3 back, Dual 4 back et ainsi de suite.

Mais si vous faite de très mauvais scores, vous redescendez d’un niveau, donc avant chaque nouvelles parties, regardez bien à quel niveau vous êtes.

Par exemple, sur la photo ci-dessus, le joueur est en Dual 5 back.

D’après le site de Brain Workshop, la version open source du dual n-back, certains sont capables de monter jusqu’à 11 coups !

Moi, je débute et ai encore du mal sur le dual 3 back…

Vidéo d’une partie de Dual n-back

Voici une partie filmée qui vous donnera une idée du jeux :

Où trouver des jeux de Dual n back

Vous avez la version simple et gratuite pour ordinateur (Mac, PC et Linux avec Wine) que vous trouverez sur ce site : Brain Workshop

Une version pour Android 4 ici

Une autre pour Android 3 ici

Source : wired.com ; internetactu.net ; medicalxpress.com ; Photos : cerveau avec haltères : OpenClipart-vectors

[Total : 0    Moyenne : 0/5]

se-booster

Webmaster, je me soigne d'une intoxication aux métaux lourds depuis quelques années et partage ici mes astuces pour booster sa santé.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu